AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ok, take a breath, and smile [ellyden #4]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Eden Lewis
« love is blind »

» messages : 70
» inscrit le : 18/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: ok, take a breath, and smile [ellyden #4]   Mer 4 Oct - 14:26

Vendredi soir, j’avais promis d’aller chercher Maé à l’école mais il se trouve que j’ai eu un rendez-vous téléphonique hyper urgent pour le boulot, et j’ai envoyé rapidement un message à Elly pour lui demander de récupérer ma fille en même temps que la sienne. Manque de bol, elle n’est pas dispo non plus, c’est Luke qui ira chercher les filles. Très bien, j’irai chercher Maé chez lui en début de soirée. Je finis mon rendez-vous sur les coups de dix-huit heures et ne perds pas de temps pour aller chercher ma fille chez son père. Un fois en bas, je sonne à l’interphone et c’est la voix de Maé qui répond, et qui me fait sourire. Je monte alors, la porte est ouverte, je frappe quelques coups pour annoncer mon arrivée et j’entre. Quelle n’est pas ma surprise quand mon regard se pose sur Elly qui se trouve au milieu du salon. Mon sang ne fait qu’un tour et je pense que je change de couleur. Maé me saute dans les bras et je la récupère, faisant mine de rien pour faire passer mon malaise, et embrasse ma fille pour la faire rire. « Ça va Monkey ? C’était bien l’école aujourd’hui ? » Elle hoche vivement la tête. « Salut Eden, ça a été ton rendez-vous ? » me demande Luke avec un large sourire alors qu’il s’approche de moi pour m’offrir une accolade chaleureuse. « Oui, très bien. » Je baisse les yeux sur ma fille et m’adresse à elle. « Tu vas chercher tes affaires mon ange, on va rentrer. » Maé secoue la tête et regarde son père. « Tu veux pas rester dîner ? J’ai fait à manger pour dix, et ça faisait plaisir à Maé qu’on soit tous autour de la même table ce soir. » Je dévie le regard vers Elly qui me regarde sans savoir quoi dire ou quoi faire, le rose aux joues. Louna se rapproche en sautillant et me prend la main « Allez s’il te plaiiiiit ! » « Maman dis ouiiii ! » Comment résister ? Je tente un sourire. « D’accord, mais on rentre pas tard, on a un gros week end qui nous attend. » Tout le monde saute de joie, et je n’ose même pas regarder Elly. Depuis la nuit que nous avons passée ensemble, nous n’avons pas reparlé de ça. On s’est croisé une fois ou deux sans mentionner de moment pourtant intense, et aujourd’hui je la retrouve chez son petit ami, qui n’est autre que le père de ma fille. Mon dieu mais dans quelle merde je me suis foutue. « Salut Elly, tu vas bien ? Ça fait plaisir de te voir ! » Je tente toujours de jouer le jeu, faire mine de rien, je ne sais pas ce qu’elle a décidé en rapport avec son couple, mais ça commence à être compliqué. Je ne regrette pas ce moment intime passé avec la jeune femme, rien qu’en y repensant j’ai le sentiment d’avoir encore des papillons dans le ventre, mais la situation est vraiment délicate, je ne sais absolument pas comment me comporter, c’est gênant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Elly Peterson
« hakuna matata »

» messages : 65
» inscrit le : 18/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: ok, take a breath, and smile [ellyden #4]   Mer 4 Oct - 18:25

Depuis que j’ai découvert les abîmes du plaisir intime avec Eden, tout est encore bien plus embrouillé dans mon cerveau. Je ne sais plus quoi penser de moi-même, encore moins de mon couple, et c’est une expérience difficile à vivre. C’est pour cette raison que je m’arrange au mieux pour ne pas croiser la blonde, afin d’éviter la possibilité de succomber à nouveau, car je me connais finalement très peu et je ne sais plus comment je suis capable de réagir. Elle me fait tant changer que j’ai peur de moi-même, peur de recommencer. Ce sentiment d’être en train de détruire mon couple ne me plait pas du tout, et je sais très bien que Luke doit le sentir. Nous sommes en froid tout les deux depuis la nuit que j’ai passée avec son ex-femme, et ce n’est pas un hasard. Aujourd’hui, j’ai un rendez-vous important pour mon travail se déroulant à Montréal, et j’ai de la route à faire. Un début de formation sur les nouveaux systèmes de couveuses, autant dire que ça ne m’enchante guère. Ma fille a dormi chez sa meilleure amie, et c’est Luke qui s’en occupera jusqu’à mon retour. Pendant ma journée, je reçois un sms d’Eden me demandant d’aller rechercher Maé, et je déglutis en refusant, lui expliquant que Luke s’en occupera. J’essaye de ne pas trop y penser et pourtant, elle hante le restant de mon esprit pour la fin de l’après-midi. La formation se termine sur les coups de seize heures, et je prend directement la direction de l’appartement de Luke, en espérant ne pas croiser la mère de Maé, ça m’arrangerait. Je m’installe, embrasse Luke timidement. « Ça va pas ? T’as l’air contrarié. » Je secoue un peu la tête et l’embrasse une nouvelle fois avant d’appeler Louna pour qu’elle vienne me faire un câlin puisqu’elle ne m’a pas entendu arriver. Quand elle est avec Maé, elle devient sourde, c’est une catastrophe. Elle m’enlace de ses bras et ne tarde pas à s’éloigner à nouveau, alors je discute avec mon petit-ami de sa journée, en veillant à m’intéresser également à la sienne.

C’est sans compter sur Eden qui apparait en plein milieu du salon, et je ne peux m’empêcher de sursauter, je ne l’ai pas entendu arriver et… merde, je suis toute rouge. Putain. Je détourne le regard histoire de ne pas trop me faire remarquer, et la laisse discuter avec Luke, elle avait un rendez-vous visiblement. J’espère que ce n’est rien de grave. Et puis qu’est-ce que ça ferait ? Merde, j’ai un problème. « Tu vas chercher tes affaires mon ange, on va rentrer. » Je relève cette fois-ci la tête vers le portrait de famille et déglutis un peu. « Tu veux pas rester dîner ? J’ai fait à manger pour dix, et ça faisait plaisir à Maé qu’on soit tous autour de la même table ce soir. » Il pouvait pas se taire ?! Et depuis quand il fait à manger lui d’ailleurs ? Je continue de rougir, et tente un léger sourire en regardant ma fille et sa meilleure amie supplier la mère de cette dernière. « D’accord, mais on rentre pas tard, on a un gros week end qui nous attend. » Un gros week-end ? Mh. Je souris un peu, et reste silencieuse. « Salut Elly, tu vas bien ? Ça fait plaisir de te voir ! » Ma respiration s’accélère brutalement, et je me lève pour lui faire la bise, l’air de rien. Ou du moins j’essaye, mais je ne suis pas une très bonne comédienne. « Oui, ça va. Et ça fait vraiment plaisir aussi ! » Je l’embrasse sur la joue, et glisse discrètement quelques mots à ses oreilles. « Reste discrète. » Je me décale en souriant un peu, et me tourne vers Luke qui nous regarde sans rien dire. « Vous avez l’air de bien vous entendre. » J’hausse un sourcil et secoue vivement la tête. « Non ! Enfin oui. Bref, je vais réchauffer les plats, tu t’occupes de mettre la table ? » Je m’adresse à Luke, bien-sûr, nous nous arrangeons comme ça d’une manière générale. Il répond positivement, et je m'éloigne rapidement vers la cuisine. Une fois à l'intérieur, je pose mes mains sur le plan de travail et me baisse un peu de manière à souffler un bon coup. J'ai vraiment tout foutu en l'air, putain.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Eden Lewis
« love is blind »

» messages : 70
» inscrit le : 18/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: ok, take a breath, and smile [ellyden #4]   Ven 6 Oct - 23:38

Voir qu’Elly est là, je me sens mal, j’essaie d’expédier le départ, qu’on se casse d’ici rapidement avec ma fille, mais visiblement, tout le monde se ligue pour en décider autrement. D’abord les deux petites filles cherchent à me faire du charme, et Luke en rajoute un peu. Mais vous ne comprenez pas que je ne veux pas rester là si Elly est là ? Je suffoque presque, me sens prise à la gorge. Et pourtant je dis oui. Pour quelle raison exactement ? Je n’en sais foutre rien. Une légère inspiration et je me tourne vers la jeune femme, cherchant à jouer la comédie, mine de rien. « Oui, ça va. Et ça fait vraiment plaisir aussi ! » me répond-elle, pas tout à fait naturellement. Elle plaque un baiser, je frissonne déjà, et ce n’est rien comparé au moment où elle vient murmurer à mon oreille. « Reste discrète. » Nous nous séparons et je lui offre un petit sourire entendu. Evidemment, qu’est-ce qu’elle croyait ? Que j’allais l’embrasser à pleine bouche devant celui que visiblement elle n’a pas décidé de quitter ? Je ne cherche pas à détruire le bonheur ni de l’un ni de l’autre, mais je ne regrette pas pour autant ma nuit avec Elly. Il va pourtant bien falloir trouver un juste milieu. « Vous avez l’air de bien vous entendre. » Je regarde mon ex petit ami et esquisse un mince sourire. « Non ! Enfin oui. Bref, je vais réchauffer les plats, tu t’occupes de mettre la table ? » demande-t-elle à Luke qui hoche la tête vivement. « On a été obligées de discuter un peu le soir où elle n’avait pas ses clés. » Je joue avec le feu, et en tournant la tête vers elle, je fais face à son regard noir. Je lui souris, pour lui faire comprendre que je ne vais rien dire de plus. « Ah oui, vous m’avez même pas raconté cette soirée ! » Je hausse un peu les épaules. « Oh tu sais, Elly rentrait d’une journée épuisante de travail, et moi j’avais un dossier à finir de bosser, elle s’est écroulée dans le lit de Maé j’avais même pas terminé de bosser. » Je ris un peu, jouant la parfaite comédienne, et je sens enfin le visage de la jeune femme se détendre un peu. J’aide Luke à mettre la table, disposant les assiettes et les couverts. « C’est bien que vous vous entendiez bien, ça m’aurait fait chier que vous vous supportiez pas, pour les filles, mais aussi pour moi. Au moins on fait une grande famille maintenant. » Je me force à lui adresser un petit sourire mal à l’aise. Ouais c’est ça, une grande famille et ton ex femme couche avec ta nouvelle femme, c’est génial comme famille nan ? « Les filles on passe à table ? ». Les deux petites furies arrivent en courant et en riant. Au moins, on peut pas leur enlever ça. Je pense que rien ne pourra changer leur belle amitié. « Maman, on pourrait emmener Louna avec nous ce week end ? Comme ça on laisse Elly et papa tranquille tous les deux ! » Ça se voit que je blêmis ? Rien que d’imaginer Luke et désormais Elly en train de… mon dieu non. Je me racle un peu la gorge. « Je… je sais pas, peut-être aussi qu’Elly aurait envie de passer un peu de temps avec Louna non ? » Pitié, je veux pas les laisser seuls tous les deux…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Elly Peterson
« hakuna matata »

» messages : 65
» inscrit le : 18/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: ok, take a breath, and smile [ellyden #4]   Dim 8 Oct - 21:10

Forcément, ma surprise est immense quand Eden apparait dans le salon. Je m’attendais à la voir puisqu’elle doit venir chercher sa fille et pourtant, j’aurai préféré l’éviter. Je suis gênée, et je reste discrète le temps de la conversation entre Eden et le père de sa fille. C’est affreux, mais j’ai hâte qu’elle s’en aille. C’est sans compter sur Luke qui évidemment lui propose de dîner avec nous, et je tente même un léger sourire quand elle accepte la proposition, presque forcée par les filles qui s’accrochent à elle. Elle ne tarde pas à s’adresser à moi, et c’est avec timidité mais surtout maladresse que je lui fait la bise.  Je glisse quelques mots à ses oreilles afin qu’elle reste discrète devant Luke, même si au fond de moi, c’est la tornade. Luke prend la parole et constate que nous nous entendons bien, et je répond rapidement avant de changer de sujet, lui demandant de mettre la table. Forcément, Eden n’est pas de cet avis. « On a été obligées de discuter un peu le soir où elle n’avait pas ses clés. » Elle n’est pas sérieuse ? Je n’ai pas parlé de cette histoire à Luke et… il va nous faire avoir, mais qu’elle est conne ! « Ah oui, vous m’avez même pas raconté cette soirée !  » Je déglutis, je suis sur le point de faire une crise de panique, je n’ose même plus bouger et me contente d’un regard vers ma voisine afin qu’elle se rattrape rapidement. Ce qu’elle fait, et je soupire de soulagement. «  Oh tu sais, Elly rentrait d’une journée épuisante de travail, et moi j’avais un dossier à finir de bosser, elle s’est écroulée dans le lit de Maé j’avais même pas terminé de bosser.  » Je lui adresse un léger sourire avant de m’éloigner une bonne fois pour toute vers la cuisine histoire de mettre les plats en route. Je soupire un grand coup avant de me redresser, et entends Luke qui discute avec Eden, et je ne peux m’empêcher de souffler un peu puisque je n’arrive pas à percevoir ce qu’il lui dit. Les plats sont copieux, j’espère au fond de moi qu’Eden a une faim de loup car ce n’est pas mon cas, elle m’a coupé l’appétit. Une fois les plats chauds, j’attrape le maniques afin de partir les déposer sur la table et tout le monde s’installe. Louna en face de Maé, moi en face de Luke et Eden à mes côtés. Maé est la première à prendre la parole. « Maman, on pourrait emmener Louna avec nous ce week end ? Comme ça on laisse Elly et papa tranquille tous les deux !  » Malgré elle, mais surtout malgré moi, j’ai l’impression d’entendre un énorme sous entendu. C’est aussi le cas d’Eden visiblement, et je ne peux m’empêcher de croiser son regard. «  Je… je sais pas, peut-être aussi qu’Elly aurait envie de passer un peu de temps avec Louna non ? » J’hoche timidement la tête. De toute façon, Luke est occupé ce week-end, et j’ai des choses de prévues avec Louna moi aussi. « D’ailleurs Eden, j’emmène Louna dans un parc d’attraction, on dort sur place le samedi. Ma sœur devait venir avec sa fille mais finalement non. Ça te dit de nous accompagner ? » Je lui adresse un léger sourire, avant de me rendre compte de la bourde. Je suis conne ou quoi ? Louna se met presque debout sur sa chaise et hurle. « EDEN DIT OUI S’IL TE PLAIIIIIIT !!!!!!! » Je ne suis pas dans la merde… « On ne peut pas forcer Louna. Et puis, Eden a quelque chose de prévu aussi, je crois… » Je déglutis, et tend l’assiette d’Eden à Luke qui est en train de servir les plats.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Eden Lewis
« love is blind »

» messages : 70
» inscrit le : 18/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: ok, take a breath, and smile [ellyden #4]   Mar 10 Oct - 11:08

Je noie le poisson auprès de Luke, je préfère qu’il sache qu’Elly a passé la nuit chez moi, si elle ne lui as pas dit, maintenant il sait. Pour le reste, ce sera notre secret à elle et moi. Je ne compte pas ruiner d’avantage sa vie et encore moins son couple. Je crois que j’en ai assez fait comme ça. Nous passons finalement à table, Elly près de moi, et cette simple proximité me met mal à l’aise. J’ai chaud, je ne tiens pas en place, et je dois m’efforcer de ne pas repenser à cette nuit que nous avons partagée. Absolument. Les filles discutent et Maé me demande si on peut prendre sa meilleure amie avec nous ce week end. Il était prévu qu’on aille dormir dans une cabane dans les arbres, et faire de l’accro-branches. Juste elle et moi. J’essaie de faire en sorte que Louna reste avec sa mère, par simple jalousie mal placée, pour ne pas que la demoiselle se retrouve seule avec son petit ami. Cette simple idée pourrait bien me rendre malade. Pourtant, je vais bien devoir m’y faire, mais je déteste cette nouvelle sensation qui s’est immiscée en moi. « D’ailleurs Eden, j’emmène Louna dans un parc d’attraction, on dort sur place le samedi. Ma sœur devait venir avec sa fille mais finalement non. Ça te dit de nous accompagner ? » J’ouvre à peine la bouche, voulant refuser son offre parce que je pense que c’est encore le mieux, mais c’est sans compter les deux compères qui reprennent du service en sautant sur leur chaise pour me faire craquer. « On ne peut pas forcer Louna. Et puis, Eden a quelque chose de prévu aussi, je crois… » Maé se lève pour venir accrocher mon bras en sautillant d’excitation. « S’il te plait maman, on fera l’accro-branches une autre fois toutes les deux ? On peut aller avec Louna et Elly s’il te plait ? » Je soupire un peu, comment dire non à ses petits yeux d’amour, elle me fait craquer, c’est affolant. « Chérie tu voudrais bien arrêter de faire tes yeux de biche à maman ? » Elle rit un peu et moi je capitule. « Bon d’accord ! » Et les revoilà parties, debout toutes les deux à nous faire une danse de la joie. Je secoue la tête et ris un peu, amusée plus qu’autre chose. « Tu me diras quand et à quelle heure tu veux partir. » J’adresse à la jeune femme un léger sourire, mais ne m’attarde pas trop dans son regard au risque de me faire griller. Luke hausse un peu le ton pour que les filles rejoignent la table et nous continuons de discuter. Durant le dîner, mon pied vient frôler la jambe d’Elly et je la sens se raidir immédiatement. Plus amusée qu’autre chose et légèrement détendue, je continue de discuter avec Luke mine de rien et m’amuse à carrément faire du pied à ma voisine de table, pour la destabiliser. Je suis démoniaque, je sais, mais c’est plus fort que moi. D’autant que l’attirance et l’alchimie est beaucoup trop difficile à supporter. Je ne rêve que d’une chose, la coincer dans la salle de bain et lui faire l’amour.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Elly Peterson
« hakuna matata »

» messages : 65
» inscrit le : 18/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: ok, take a breath, and smile [ellyden #4]   Mar 10 Oct - 13:26

A savoir qu’Eden est là, je suis tendue, et quand nous passons à table c’est encore pire. Eden est à mes côtés, et j’ose à peine tourner le regard vers elle pour ne pas être déstabiliser et nous faire griller en l’espace de cinq minutes. Maé ne tarde pas à user de son regard pour demander à sa mère d’inviter Louna à passer le week-end avec nous, chose à laquelle Eden ne semble pas ravie. Enfin, j’ai surtout l’impression que le sous-entendu engendré par les paroles de la fillette n’est pas évident à supporter pour la blonde, ce que je comprend. Je ne tarde pas à mon tour, ce qui me surprend d’ailleurs, de lui proposer de passer le week-end avec nous. C’est une sortie prévue depuis des mois, Phoenix et Rose devaient venir mais Nix a un concert finalement. Ou elle voit Shaelyn, je dois avouer que je ne sais pas vraiment la réalité des choses. Enfin le fait est que j’ai une chambre pour quatre personnes, et que nous sommes que deux. Louna use de son charme en se levant sur sa chaise, au même titre que Maé. J’essaye de la calmer, de toute façon, Eden a quelque chose de prévu, et je n’y ai même pas pensé. « S’il te plait maman, on fera l’accro-branches une autre fois toutes les deux ? On peut aller avec Louna et Elly s’il te plait ? » Je ris un peu à regarder Maé faire des yeux doux à sa mère, et me rend compte qu’au final, elle n’a pas le choix que d’accepter. Maé serait capable de faire la tête tout le week-end, je la connais, elle est comme Louna à ce niveau là. Une boudeuse. Une merdeuse surtout ! « Chérie tu voudrais bien arrêter de faire tes yeux de biche à maman ? » Je rougis en entendant Eden rire, et tourne un peu la tête vers elle. « Bon d’accord ! » J’affiche un immense sourire, et voilà les deux démons qui sautent partout autour de nous, à danser, et à se prendre dans les bras. « Tu me diras quand et à quelle heure tu veux partir. » J’hoche la tête, mais ne la regarde pas histoire de ne pas paniquer à cause de l’attirance qui me ronge. « Pas de problème. Je t’enverrai un message. » Je souris, et les filles reviennent à table et nous commençons enfin à manger. Je n’ose pas regarder ma blonde, et me concentre uniquement sur les yeux de Luke, qui ne me font même plus ressentir cette attirance qui a pourtant rythmée notre couple pendant neuf mois. Quand je sens la jambe d’Eden se glisser contre la mienne, mon corps entier se raidit, et je tourne légèrement la tête vers elle, le rouge montant aux joues. Je fais mine de tousser histoire d’expliquer ma rougeur, et nous voilà repartie dans une discussion avec Luke sur son travail. Ma voisine continue de me faire du pied, et ma respiration qui s’accélère au fur et à mesure n’est pas bon signe, je n’ai qu’une envie, c’est l’embrasser, dévorer ses lèvres. Je suis égoïste et ne pense même pas à Luke qui se trouve juste en face de moi, je suis vraiment une petite-amie de merde. Nous arrivons à la fin du repas, et Louna me demande si elles peuvent sortir de table avec Maé, ce que nous acceptons. Elles se dirigent dans la chambre de cette dernière, et Luke prend la parole. « Je vais fumer une clope, je descend, je reviens. » Il a une sacré volonté pour descendre au rez-de-chaussée afin de fumer sa clope, faute de balcon. A chaque fois, je suis bluffée. Les petites sont dans la chambre, et je me retrouve maintenant seule avec Eden. Fais chier. Enfin… non, je suis contente. Et en même temps absolument pas. Paradoxe de merde… « Si tu savais comme j’ai envie de t’embrasser… non ! Enfin arrête avec tes jambes tu vas me rendre dingue ! » Je rougis un peu, et souris. « On doit penser à Luke on peut pas… enfin… » Je suis perdue, voilà. Je ne sais pas quoi faire, je suis bloquée et dans un sacré merdier.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Eden Lewis
« love is blind »

» messages : 70
» inscrit le : 18/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: ok, take a breath, and smile [ellyden #4]   Mer 11 Oct - 22:48

Je capitule, je ne sais pas faire autrement face à ma fille de toute manière, j’ai eu tellement l’habitude de la voir peu, que je me sentais coupable, et ce besoin perpétuel de lui faire plaisir pour rattraper mon absence. Echec cuisant. On m’a souvent dit que ce n’était pas la meilleure manière de faire mais je ne peux m’en empêcher, c’est plus fort que moi. Et il faut dire qu’elle sait user de ses charmes. Son père a beau lui dire de ne pas me faire les yeux doux, c’est trop tard, et je fonds. « Pas de problème. Je t’enverrai un message. » répond la demoiselle en souriant. Je peine à garder mon regard trop longtemps dans le sien, par peur sûrement de me laisser submerger par mon désir pour elle. Mais il est trop tard, et si le premier frôlement de jambe n’est pas volontaire, les autres qui s’en suivent le sont bel et bien. Je m’en amuse, sentant le corps de la jeune femme se raidir près de moi. Je jurerai sentir sa température corporelle grimper au même titre. Elle tousse, je la regarde et fais mine de rien, sortant mon petit ait innocent et angélique. Tu parles. Les enfants demandent la permission de sortir de table et vont jouer dans la chambre de Maé pendant que nous continuons de discuter. Finalement, mon ex et petit ami de la jeune femme annonce qu’il s’éclipse. « Je vais fumer une clope, je descend, je reviens. » Je ris un peu. « Quand t’en auras marre de descendre pour aller fumer tu arrêteras ! » Il rit, hausse les épaules et descend en refermant la porte derrière lui. Je soupire et pose mon regard sur Elly à mes côtés. « Si tu savais comme j’ai envie de t’embrasser… non ! Enfin arrête avec tes jambes tu vas me rendre dingue ! » Je me mords la lèvre en souriant sans la lâcher des yeux. « Moi aussi j’en meurs d’envie… » lui répondis-je d’une voix plus basse et un peu plus sensuelle. « On doit penser à Luke on peut pas… enfin… ». Je hoche la tête en souriant, sans pour autant lui répondre. Je me lève, posant une main sur son épaule, glissant dans sa nuque. « Viens. » Elle me regarde et je lui fais un signe de tête pour qu’elle me suive, les oreilles rivées sur les sons provenant de la chambre de ma fille. J’entraîne Elly dans la cuisine, cette dernière étant fortement hésitante. Mais je n’ai pas envie de me priver. Une fois cachées de l’entrée et du couloir pour avoir le temps de nous séparer si nous entendons du bruit, je bloque le corps de la jeune femme entre le plan de travail et mon corps, avant de me jeter sur ses lèvres avec une avidité certaine. Je soupire, ma main droite glisse dans sa nuque et l’autre dans le creux de son dos. Ma langue retrouve la sienne et mon coeur s’emballe d’un seul coup. Je suis pas sûre que ce soit une bonne idée vu comme le désir monte en flèche. J’ai tellement envie de la déshabiller et retrouver son corps, mon dieu. Je sais pas ce qu’il m’arrive avec elle, je sais pourtant que c’est une mauvaise idée, et pourtant c’est plus fort que moi…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Elly Peterson
« hakuna matata »

» messages : 65
» inscrit le : 18/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: ok, take a breath, and smile [ellyden #4]   Ven 13 Oct - 0:04

Nous commençons enfin le repas, et à l’instant où la blonde effleure ma jambe de son pied, je me raidis et sais pertinemment que me retenir de lui sauter dessus va être difficile. Je reste silencieuse pendant la fin du repas, et Eden semble s’amuser à essayer de me rendre dingue. Je n’ai qu’une envie, l’attraper et l’embrasser avec violence. Malheureusement, nous ne sommes pas seules et en un sens, heureusement. Les filles ne tardent pas à quitter la table, ça ne m’étonnerait même pas si nous les retrouvons endormies l’une contre l’autre d’ici une trentaine de minutes, c’est fréquent. Louna perd son énergie d’un seul coup et Maé aussi d’ailleurs. Luke se lève et nous indique qu’il va fumer une clope, et je lui souris un peu. Comment ça l’idée de me retrouver seule avec Eden m’arrange ? « Quand t’en auras marre de descendre pour aller fumer tu arrêteras ! » Je ris à nouveau, il s’éloigne, et j’attend que la porte claque avant d’avouer à la blonde que j’ai envie de l’embrasser, avant de me raviser uniquement dans mes paroles, lui demandant d’arrêter de jouer du pied si elle ne veut pas me rendre dingue. « Moi aussi j’en meurs d’envie… » Sa voix me fait frissonner, et j’essaie de garder un minimum de raison en m’empêchant de la regarder dans les yeux, évoquant Luke qui n’est pas très loin. La blonde se lève en déposant une main sur son épaule qui touche la limite de ma nuque, et je tourne légèrement la tête en sa direction. « Viens. » Je déglutis et me lève, lui attrapant la main naturellement. Nous parcourons une courte distance dans l’appartement avant de rejoindre la cuisine, et je lâche un léger soupire quand elle ferme la porte derrière nous. Son corps se place sur le mien, me bloquant contre le plan de travail tandis que ses lèvres retrouvent sauvagement les miennes. Ses mains, l’une se glissant dans mon dos, l’autre dans la nuque, me font frissonner de plaisir et je pose doucement mes mains sur sa taille à la limite de ses fesses. Nos langues s’unissent à nouveau dans une danse bien plus charnelle qu’elle devrait l’être, et je ne pense plus à rien désormais. Mes doigts s’enfoncent davantage dans la chair de ses fesses, tandis que certains s’invitent doucement en dessous de son pantalon afin de toucher la dentelle de son sous-vêtement, me faisant soupirer de bonheur. Je ne sais pas ce qu’il me prend, je n’ai jamais été aussi passionné avec quelqu’un, mais avec elle, tout est trop différent dans mon esprit. J’en oublie Luke, bien trop occupé à m’unir à son ex-femme, situation qui sera bientôt désastreuse. Heureusement, si mes oreilles se concentrent sur les battements de son coeur, j’arrive à percevoir les pas de Luke venant vers la cuisine, et mon prénom. Je me sépare d’un coup d’Eden, baisse mon t-shirt qui s’est trouvé relevé pendant notre échange et glisse une main dans mes cheveux. « Faut qu’on arrête je… » Je m’approche une nouvelle fois d’elle afin d’emprisonner mes lèvres, et pousse de mes mains sur ses poitrines son corps du mien afin de ne pas nous faire surprendre. Je souffle un bon coup, et répond à Luke qui s’impatiente. « On est dans la cuisine ! » Je me tourne vers Eden, les joues rouges, de la honte, de la peur, mais surtout de la chaleur qui s’est initiée dans mon corps quand ses lèvres se sont posées sur les miennes. Cette femme me rendra définitivement dingue, et sans doute, bien plus tôt que prévu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Eden Lewis
« love is blind »

» messages : 70
» inscrit le : 18/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: ok, take a breath, and smile [ellyden #4]   Sam 14 Oct - 21:51

Elly se contredit, elle est adorable. J’adore la voir se confondre en excuses ou en explications simplement dans le but de se défaire de sa culpabilité. Mais je ne suis pas de ce genre là, le fait même qu’elle me dise avoir envie de m’embrasser, il ne m’en faut pas plus. Sans attendre, je l’entraîne à ma suite dans la cuisine et la plaque avec une envie non dissimulée contre le plan de travail, pressant immédiatement mes lèvres contre les siennes. Je soupire de plaisir en sentant déjà sa langue retrouver la mienne, ses mains prendre part au voyage en caressant le bas de mon dos, s’immisçant même légèrement dans mon pantalon. Je grogne à peine, sentant l’envie grimper en flèche. Je sais que ce n’est pas une bonne idée, que la frustration risque d’être très difficile à gérer, mais c’est plus fort que moi, Dieu que j’ai envie de la prendre là dans la cuisine. Je perd pieds, mais j’entends bien trop vite la porte d’entrée s’ouvrir, et Luke nous appeler, ne nous trouvant pas dans la salle à manger. Elly se sépare de moi en me poussant légèrement, se rhabillant pendant que je souris, c’est plus fort que moi. « Faut sinon arrête je... » Je ne la lâche pas des yeux, peinant cependant à reprendre une respiration normale. Elle s’approche et mes yeux sont rivés sur sa lèvre qu’elle emprisonne entre des dents, elle sait pourtant que ça me rend folle. Elle me pousse alors en disant tôt haut à Luke que nous sommes dans la cuisine. Je me dirige vers l’évier et allume l’eau pour commencer la vaisselle, mine de rien. Luke entre et je fais comme si de rien n’était, jouant parfaitement la comédie. « Et après elle m’a demandé de lui acheter le jouet qu’on avait vu dans la première boutique, elle m’a rendue dingue ! » je ris et me tourne vers Luke, mais au mauvais moment puisqu’il vient déposer un baiser sur les lèvres d’Elly. Mon ventre se serre et je tente de ne pas y faire trop attention. « Tu laisses notre invitée faire la vaisselle ? » Je ris un peu et hausse les épaules. «  C’est moi qui ai proposé. » « Je suis désolé les filles je vais devoir vous abandonner j’ai une urgence de boulot. » « A cette heure ci ? » « J’en profite que vous soyez là ! » L’idée de me retrouver seule avec Elly m’enchante, ce serait mentir que de dire le contraire. « On va peut être rentrer alors, je vais chercher Maé. » « Prenez votre temps, Elly a les clés de toute manière. On se dit à dimanche soir alors ? » dit-il à sa petite amie avant de la prendre dans ses bras pour l’embrasser. C’est trop pour moi, je quitte la cuisine pour leur laisser de l’intimité et vais voir les files qui ne font plus aucun bruit. Comme prévu elles se sont endormies. Merde. Je reste à la porte pour les regarder, elles sont quand même trop mignonnes. J’entends la porte claquer et des pas s’approcher de moi. Je me tourne et offre un léger sourire à Elly. « Elles dorment, j’ai toujours des scrupules à les reveiller… »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Elly Peterson
« hakuna matata »

» messages : 65
» inscrit le : 18/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: ok, take a breath, and smile [ellyden #4]   Dim 15 Oct - 22:04

Luke s’éloigne de l’appartement pour fumer une cigarette, alors qu’Eden prend ma main pour me guider vers la cuisine. Je le savais, qu’à l’instant où nous nous retrouverons toutes les deux, que la barrière de la raison serait rapidement franchi. Le corps de la blonde bloque sauvagement le mien contre le plan de travail, et je n’ai pas le temps d’entre ouvrir d’un demi millimètre mes lèvres que celles de ma voisine s’en empare, sauvagement, comme si elle ne pouvait contrôler sa pulsion. Nos langues se retrouvent déjà, et je frissonne de plaisir, glissant mes mains contre son pantalon, ses fesses, avant de m’immiscer timidement à l’intérieur. Le désir est plus que présent, j’ai envie d’elle plus que de raison, et ce n’est pas raisonnable. Mais où est ma raison, je n’en sais rien, mais mes doigts qui s’aventurent sur le bombage de ses fesses n’annoncent rien de bon. Je perçois à peine la voix de Luke qui est revenue et qui nous cherche, et je dois me faire violence pour me séparer de ses lèvres, de son corps, que je ne peux m’empêcher d’emprisonner une dernière fois. Je lui adresse un tendre sourire en attrapant le chiffon alors qu’elle fait mine de faire la vaisselle. « Et après elle m’a demandé de lui acheter le jouet qu’on avait vu dans la première boutique, elle m’a rendue dingue ! » Je ris, je me force même mais Luke ne semble pas s’en rendre compte et vient déposer un tendre baiser sur mes lèvres. Leur goût n’a plus le même effet, et j’espère au fond de moi qu’il ne reconnaisse pas l’odeur de son ex compagne sur ma bouche. « Tu laisses notre invitée faire la vaisselle ? » Je me mord la lèvre inférieure. «  C’est moi qui ai proposé. » « Je suis désolé les filles je vais devoir vous abandonner j’ai une urgence de boulot. » « A cette heure ci ? » « J’en profite que vous soyez là ! » Je n’arrive pas à les suivre, bien trop occupé à loucher sur les lèvres de la blonde, et à jouer avec mes doigts pour faire baisser l’attirance sexuelle que je ressens envers la blonde. « On va peut être rentrer alors, je vais chercher Maé. » Je secoue discrètement la tête, je ne veux pas qu’elle parte. Moi qui avait espoir de laisser les filles à Luke ce soir… mon dieu, je deviens folle. « Prenez votre temps, Elly a les clés de toute manière. On se dit à dimanche soir alors ? » Je souris doucement en hochant la tête et il me prend contre lui pour m’embrasser, et je ferme les yeux, presque dégoutée par cet échange. Je vais devoir prendre une décision, ça ne peut pas continuer comme ça. Quand j’ouvre à nouveau les yeux après notre échange, je vois qu’Eden est partie de la pièce et je soupire un peu. « Chérie tout va bien ? » J’hausse les épaules en soupirant à nouveau. « Oui, je suis juste fatiguée en ce moment. » « Tu serais pas enceinte ? Ton humeur laisse à désirer aussi. » J’écarquille les yeux, et explose de rire. C’est impossible, j’ai eu mes règles la semaine dernière, mais forcément, il n’a pas été mis au courant cette fois-ci. C’est carrément gênant. « Non. File, tes patients t’attendent. » Je lui souris tendrement, et il m’embrasse une dernière fois avant de partir une bonne fois pour toute. Je prend ma respiration afin de chercher Eden, et je la retrouve face à la porte ouverte de la chambre silencieuse de Maé. « Elles dorment, j’ai toujours des scrupules à les reveiller… » Je penche légèrement la tête vers la chambre, les filles sont l’une contre l’autre dans le lit, et je sais qu’elles sont parties pour la nuit. Je pousse doucement Eden afin de refermer la porte, et me tourne vers elle. « Laisse les dormir, je ne sais pas si elles vont se réveiller, mais on peut… enfin discuter si tu veux. » Je lui souris tendrement en lui attrapant la main, oui, discuter. Je l’entraine vers le canapé, et lui fais signe de s’y installer. « Tu veux un café ou boire quelque chose ? » Je penche légèrement la tête, louchant peut-être trop sur ses lèvres. Dieu sait si j’ai envie de les retrouver, encore et encore, et ne jamais m’en séparer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Eden Lewis
« love is blind »

» messages : 70
» inscrit le : 18/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: ok, take a breath, and smile [ellyden #4]   Mar 17 Oct - 14:54

Je ne comprends même plus mes propres ressentis, la voir embrasser mon ex me donnerait presque envie de vomir. Pas parce que j’ai déjà couché avec lui, mais plutôt parce que j’ai couché avec elle. C’est tellement étrange cette sensation, et en même temps je n’arrive pas à me retenir, ces ressentis sont plus forts que moi. Alors plutôt que de rester là, je préfère encore quitter la pièce qu’ils occupent pour monter chercher ma fille et fuir avant de faire une bêtise. Mais en arrivant en haut, je reste hébétée devant le spectacle qui s’offre à moi. Maé et Louna endormies l’une contre l’autre. J’aurai préféré qu’elles ne dorment pas et qu’on puisse s’en aller, me retrouver quasiment seule avec Elly n’est pas une bonne idée, je me connais. Elle me rejoint et je tente de faire comme si de rien n’était, comme si cette situation de me faisait pas perdre la tête. « Laisse les dormir, je ne sais pas si elles vont se réveiller, mais on peut… enfin discuter si tu veux. » Je plisse un peu les yeux en la regardant. Discuter ? Vraiment ? De quoi voudrait-elle discuter au juste, j’ai du mal à comprendre. Mais sans attendre, la jeune femme referme la porte de la chambre de ma fille et se saisit de ma main pour m’entraîner à sa suite dans le salon. Mon coeur bat plus fort, je rêve de l’attirer à moi et la plaquer contre le mur, elle me rend folle. Elle me fait signe de m’installer sur le canapé et je ne me fais pas prier. J’ai les mains moites, ça ne me ressemble pas, et pourtant je sens que je devrais plutôt fuir avant de faire n’importe quoi. « Tu veux un café ou boire quelque chose ? » Me demande-elle en louchant sur mes lèvres. Il faut quelle arrête, vraiment. Je souffle un peu et secoue la tête. « Non merci ça ira. » Ou alors un verre de bourbon. Je secoue la tête à nouveau, pour moi-même, alors que la jeune femme revient pour s’installer près de moi dans le canapé. « Elly je crois vraiment qu’il vaudrait mieux que je parte. Vraiment. » j’appuie sur l’adverbe en plongeant mon regard dans le sien, avant de me mordre l lèvre inférieure en la voyant faire ce même geste de son côté. Pitié non... Je prends une grande inspiration et frotte mes mains sur mon pantalon, gagnant quelques secondes alors que je détourne le regard. « Tu voulais vraiment discuter ? » J’ai le malheur de la regarder à nouveau, et son regard qui alterne entre mes yeux et mes lèvres me rend folle. Tant pis pour elle, elle vient de libérer la bête. Je n’attends pas plus longtemps et lui saute littéralement dessus, l’allongeant sur le canapé tout en pressant mes lèvres sur les siennes avec une avidité certaine. Il fallait pas me chercher de cette manière, je l’avais prévenue...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Elly Peterson
« hakuna matata »

» messages : 65
» inscrit le : 18/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: ok, take a breath, and smile [ellyden #4]   Mar 17 Oct - 16:20

Je dois me faire violence pour ne pas me jeter sur les lèvres d’Eden une fois que Luke nous a rejoint. La chaleur de celles de mon petit-ami ne me donne pas des frissons comme elles le faisaient autrefois, mais plutôt s’apparentent à du dégout profond. De moi-même, sans doute même de notre couple qui n’est déjà plus à mes yeux. Je reste cependant discrète, et lui souhaite bon courage pour sa nuit de travail qui s’annonce longue. Quand il s’éloigne, je rejoins Eden, et aperçois les deux jeunes enfants en train de dormir. La scène est adorable, et je décide de proposer à la blonde de les laisser dormir. De toute façon, les deux sont parties pour la nuit, et dieu sait l’humeur des enfants de cet âge là si on les réveille. Je lui propose de discuter, et sans attendre, je m’empare de sa main afin de la guider vers le salon, lui indiquant de s’installer sur le canapé. Mon coeur bat plus vite que de raison, alors j’essaye de lui proposer à boire comme si de rien n’était. En réalité, j’ai juste envie de l’embrasser. Encore, et encore. « Non merci ça ira. » J’hausse les épaules, et m’assied silencieusement à ses côtés sur le canapé. « Elly je crois vraiment qu’il vaudrait mieux que je parte. Vraiment. » Nos regards se croisent, et je soupire légèrement avant de me mordre la lèvre inférieure, remarquant qu’elle fait de même. Ce n’est pas bon signe, et la blonde reprend un grand coup sa respiration. Je n’ose rien dire, de toute façon, que dire ? A l’instant même où je lui dirai ce que j’en pense, il y a un risque que je lui saute dessus comme une lionne. Savoir que les filles dorment à quelques mètres de nous ne semble même pas me faire peur, alors je ne sais pas ce qui m’en empêche. « Tu voulais vraiment discuter ? » Je lâche un simple « Non. » avant de me racler la gorge, cherchant à percevoir à nouveau le regard de la quadragénaire. Je cherche ses lèvres, son regard, puis encore ses lèvres, elle est littéralement en train de me rendre complètement dingue et ce n’est pas bon pour la suite. Je n’ai pas le temps de dire ouf que déjà, mon corps se retrouve allongé sur le canapé, celui de ma voisine le surplombant, tandis qu’elle dévore mes lèvres plus sauvagement encore que les fois précédentes. « Eden… » Je glisse doucement mes mains contre ses hanches, avant de glisser ma langue contre la sienne avec une envie non dissimulée cette fois-ci. Elle m’avait bien prévenu, une fois qu’on y a goûté, on ne peut plus s’en passer. Et pourtant, moi qui avait espoir de vivre ma vie simplement après cet échange charnel entre nous, je dois bien avouer que la complexité de la situation m’excite bien plus qu’elle ne le devrait, et je n’arrive plus à être moi même. La femme douce que j’étais est bien plus sauvage en sa présence, j’en deviens même capricieuse et exigeante. On dit qu’une nouvelle vie commence à l’âge de trente ans, et la mienne, c’est bien elle. « S’il te plait… » Je déglutis, je soupire, ne me demandez plus de réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Eden Lewis
« love is blind »

» messages : 70
» inscrit le : 18/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: ok, take a breath, and smile [ellyden #4]   Lun 30 Oct - 21:38

Je lui avoue que je crois qu’il ferait mieux que je parte. C’est trop difficile de résister à l’appel de son corps et plus les secondes passent et plus je sens mon corps se rapprocher du sien comme un aimant qui aurait trouvé un autre aimant. Je dois me contenir, je dois arriver à ne surtout pas lui sauter dessus. je ne dois pas. JE NE DOIS PAS. Je peine à garder une respiration correcte et finis par lui demander si elle comptait vraiment discuter. « Non. » la réponse est sans appel et me surprend même un peu tellement elle est lâchée d’un seul coup. Je n’arrive plus à me retenir et cette fois, je lâche les armes, m’approchant d’elle rapidement et avec envie pour retrouver la chaleur de son corps et ses lèvres qui me manquaient terriblement. « Eden… » mon prénom sorti tout droit de sa bouche me rend folle, je frissonne, grogne même contre ses lèvres en venant chercher sa langue. « S’il te plait… » souffle-t-elle en me suppliant, je sais très bien ce qu’elle veut, et je veux la même chose, mais c’est dangereux, Luke est parti depuis seulement quelques minutes, et s’il a oublié quelque chose et qu’il rentre d’un coup, on est dans la merde. Une main déjà faufilée sous son t-shirt, je me ravise et me redresse, voyant dans le regard de la jeune femme qu’elle pourrait avoir envie de me tuer si je décidais de m’en aller maintenant. « Viens, pas ici. » Je lui tends la main et parcours le reste de l’appartement pour entrer dans la pièce tout au bout du couloir, suffisamment loin de la chambre de ma fille. Je pousse Elly dans la salle de bain et referme la porte doucement, activant le loquet avant de la plaquer contre la porte maintenant close. Mes lèvres retrouvent rapidement les siennes avec avidité et je ne tarde pas à lui retirer son t-shirt pour caresser sa peau. Mes doigts parcourent son ventre désormais nu, remontent jusqu’à sa poitrine par dessus son sous-vêtement. Mes lèvres dévient pour embrasser sa mâchoire, son cou qu’elle m’offre avec plaisir et je ne perds pas de temps pour dégrafer son soutien-gorge, mes paumes de mains retrouvant enfin ses seins parfaits. J’aspire ses soupirs, joue de mon bassin contre le sien et viens même jouer d’une jambe que je glisse entre les siennes. « Dis-moi d’arrêter avant qu’il soit trop tard… » lui dis-je entre deux baisers ardents.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Elly Peterson
« hakuna matata »

» messages : 65
» inscrit le : 18/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: ok, take a breath, and smile [ellyden #4]   Mar 31 Oct - 11:37

Quand Luke indique qu’il doit partir, je ne peux m’empêcher de sourire de satisfaction. Me retrouver seule avec Eden n’est pas une chose convenable, je le sais, nous pourrions déraper en l’espace d’une seconde. Je tente même de faire comme si de rien n’était, et propose un café à la quadragénaire histoire d’ouvrir la conversation convenablement, et éviter de lui sauter dessus.  Elle refuse, m’indique qu’elle va partir, que c’est le mieux pour nous. Cependant, elle reste immobile sur le canapé, et quand nos regards se croisent, je sais que ce n’est plus qu’une histoire de minutes avant que nos deux raisons s’envolent. Mon honnêteté fait surface, et quand la blonde kidnappe enfin mes lèvres, c’est comme une bénédiction. Je grogne, mes mains s’aventurant sauvagement sur son corps. Je n’ai qu’une envie, lui ôter ses vêtements qui m’empêchent de profiter pleinement de son corps.  Nos langues se découvrent à nouveau, et je frémis davantage en sentant sa main se faufiler sous mon tshirt. Je la supplie, j’ai besoin d’elle, besoin de la sentir mienne encore et encore. Je ne sais pas ce qu’il m’arrive, mais depuis que nous nous sommes rencontrées, j’ai l’impression de ne plus être moi même. Eden se décale en se redressant, et je lui jette un regard furieux, ne comprenant pas pourquoi elle s’arrête tout à coup. « Viens, pas ici. » Je soupire de soulagement, et laisse la blonde nous guider jusqu’à la salle de bain. Je n’ai pas le temps de dire ouf que déjà, ses lèvres retrouvent les miennes, et mon t-shirt n’est pas qu’un lointain souvenir. Mes mains se glissent à nouveau sur ses hanches, et je peine à retirer le bouton de son pantalon, les baisers de la blonde dans mon cou me rendant complètement folle. Ses mains retrouvent ma poitrine désormais offerte, et je lâche un gémissement plus long en essayant d’attirer davantage son bassin au mien. « Dis-moi d’arrêter avant qu’il soit trop tard… » Je peine à respirer, et me contente d’inverser les rôles en la plaquant brusquement sur le mur. Le bruit retenti dans l'appartement, et je ferme un peu les yeux en espérant que ça n’ai pas réveillé les filles. « Maman. » J’ai l’impression de rêver, alors je continue d’embrasser sauvagement Eden, qui est désormais quasiment totalement nue. « Maman, Maé est malade, maman. » Je sursaute d’un coup en entendant la cliche de la porte s’abaisser, et je remercie le ciel qu’Eden ait fermé la porte. J’enfile très rapidement mes vêtements, et la blonde en fait de même avant d’ouvrir la porte. Ma fille est en larmes, et je grogne légèrement de frustration avant de la prendre contre moi. Maé arrive vers nous les larmes aux yeux également, et Eden décide rapidement de rentrer chez elle. J’accompagne ma fille dormir à nouveau dans le lit de sa meilleure amie après avoir changé les draps, et termine finalement sur le canapé, ne pouvant m’empêcher de penser à Eden, encore, et encore.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: ok, take a breath, and smile [ellyden #4]   

Revenir en haut Aller en bas
 

ok, take a breath, and smile [ellyden #4]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Breath of God
» Prochaine égérie Viva Glam.......
» Leslie ;)
» Recettes Milk-Shake - 3 ans du forum
» La Petite Collection de Cara____Maj 04/11/11.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPINESS INSIDE :: 
l'administration
 :: 
les souvenirs,
pour ne jamais oublier
 :: 
sujets terminés,
c'est du passé
-