AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 It's a trap ! [Elox]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
avatar

Oxana Davidov
« behind blue eyes »

» messages : 86
» inscrit le : 19/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: It's a trap ! [Elox]   Dim 28 Mai - 22:45


It’s a trap !
Ellen & Oxana

Je ne sais pas pourquoi mais j’adore la déstabiliser. C’est grisant. Et d’autant plus lorsque le serveur est juste là, attendant une réponse de la part d’Ellen. Je souris, fière de mon petit jeu, les yeux rivés sur la jolie rousse qui peine à trouver ses mots. Le serveur ne se rendant compte de rien lui propose une série de desserts et Ellen se rue sur l’un deux, laissant le jeune homme repartir comme il est arrivé avec sans doute l’impression que la quinqua vient de l’envoyer bouler. « C’est très mal ce que tu fais, vraiment très mal. » Toujours souriante, je hoche la tête doucement avec ce petit air mutin au coin des lèvres. « C’est à ça que ressemblent tes soirées ? » me demande-t-elle comme pour trouver à tout prix un sujet de conversation pour ne surtout pas flancher. « Pas toutes non, malheureusement. » Je ris pour la taquiner et retire finalement mon pieds pour la laisser tranquille, retrouvant ma chaussure. « Je ne vais pas pouvoir tenir toute une soirée comme ça. » « Si ce n’est que ça, je peux arr… » Je n’ai pas le temps de finir ma phrase que c’est à elle de me rendre la pareille. Elle est joueuse et j’adore ça. Un frisson me parcourt et fait hérisser mon épiderme, avant que je ne me morde l’intérieur de la joue. « Un partout balle au centre. » Plissant mes yeux d’avantage, je penche la tête sur le côté d’un air de défi. « Tu sauras qu’il ne faut pas jouer avec moi. » Un sourire éclatant et le serveur nous ramène nous desserts que nous ne tardons pas à entamer avec plaisir. « Il faut que tu goûtes ça. » Ellen approche la cuillère pour mettre la bouchée directement entre mes lèvres mais elle se loupe à moitié et je me retrouve avec un petit quelque chose au coin des lèvres. Je ne sais pas si c’est de la chantilly ou du chocolat, mais qu’importe. Elle approche déjà son pouce pour essuyer le coin de ma lèvre. « C’était déplacé, pardon. » Avant qu’elle ne s’échappe j’attrape son poignet et viens mettre le bout de son pouce dans ma bouche pour en récupérer le chocolat, mais de manière sensuelle, sinon ce n’est pas drôle. Ma langue passe sur sa peau et je vois le rouge lui monter aux jours. « C’était déplacé, pardon. » Je reprends exactement ses mots et laisse échapper un petit rire avant de terminer notre dessert et prendre le chemin de la sortie. Une fois à l’extérieur, nous nous couvrons de nos vestes et je regarde Ellen sortir une cigarette de son sac. A peine allumée, je la lui retire d’entre les lèvres et m’approche d’elle en m’adressant à elle d’une voix chaude et sensuelle. « Si tu veux que je t’embrasse ce soir, il faut dire adieu à ça. » Je n’ai jamais été très fan de l’odeur de la cigarette. « C’est toi qui décide. » Je lui rends sa cigarette encore allumée, lui laissant le choix de la suite de la soirée, en espérant bien sûr qu’elle choisisse de la jeter. Je voudrais que cette soirée ne fasse que commencer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ellen Hamilton
« youth has no age »

» messages : 85
» inscrit le : 19/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: It's a trap ! [Elox]   Lun 29 Mai - 16:35


It’s a trap !
Ellen & Oxana


« Pas toutes non, malheureusement. » Nina est totalement déconcertante pour tout avouer. Je ne sais jamais comment interpréter ses dires, ses expressions, à savoir si elles sont vraies ou surjouées pour se donner une contenance, tout ça pour dire que tout ce qui se passe dans sa tête semble être mis sous clé. Comme si la première personne à avoir le droit de s’insinuer dans ses propres pensées serait la personne la plus importante ayant traversé sa vie depuis des années. « Si ce n’est que ça, je peux arr… » A mon tour je la prends de cours, et je trouve ça encore plus grisant au final. Avoir le dessus, peut-être mais surtout se rendre compte d’avoir le pouvoir de déclencher du désir chez l’autre, c’est… incroyable. « Un partout balle au centre. » « Alors c’est un jeu ? » Je lui demande, mais au fond de moi, je le sais, et j’en suis même très heureuse. A croire que tout ça n’est fait que pour nous, comme si elle avait inventé la partition de la soirée et se contentait de la laisser jouer librement comme une improvisation de free jazz. « Tu sauras qu’il ne faut pas jouer avec moi. » « Tu passes aux menaces ? » Je lève un sourcil, son air charmeur appelle le mien, comment fait-elle pour avoir autant d’influence sur moi ?! Elle se joue de moi comme je me joue d’elle, la saleté ! « C’était déplacé, pardon. » Je ne sais comment se finira la soirée, mais ça n’a pour moi rien d’une transaction, elle n’a pas l’air de jouer un jeu, de se forcer, au contraire, elle a l’air d’y prendre autant de plaisir que moi. Peut-être était-ce ce qu’elle tentait de me faire comprendre la dernière fois. Ce qui lui plaisait dans tout ce que je pouvais trouver avilissant. C’est elle qui a le pouvoir.
Tout devient tellement confus pour moi que je ressens le besoin de prendre l’air. Je règle le dîner comme il est d’usage et me retrouve dehors pour allumer une cigarette, mais encore une fois, elle me coupe dans mon élan. « Si tu veux que je t’embrasse ce soir, il faut dire adieu à ça. » Elle me regarde d’un air de défi, elle ne pliera pas, c’est ce que je peux lire dans ses prunelles bleues renversantes. « C’est toi qui décide. » Je l’affronte, droit dans les yeux comme si ça pouvait changer quelque-chose et fini par jeter ma cigarette au sol et l’écraser sans même la lâcher du regard. « Qu’est-ce-que tu attends de moi Nina ? C’est plus vraiment un jeu. Tu as accepté un second rendez-vous, en sachant très bien qu’il ne venait pas de moi. Tu aurais pu refuser, mais tu es venue. Et là tu me demande de… D’écraser cette cigarette, et moi je t’écoute. Alors on rentre dans quel genre de plan glauque ? » J’ai toujours besoin de me poser une centaine de questions avant de me laisser faire ! Je ne lui laisse pas franchement le temps de répondre et me dirige vers ma voiture, attrape la portière que je déverrouille, et l’attends, malgré moi, peut-être qu’elle prendra l’initiative de me rejoindre aussi sur le siège passager, si elle a l’intention de me dire ce qu’elle compte faire de moi. J’ai fait le premier pas, celui de lui avouer que je ne voyais rien de commercial dans tout cela.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Oxana Davidov
« behind blue eyes »

» messages : 86
» inscrit le : 19/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: It's a trap ! [Elox]   Mer 31 Mai - 17:22


It’s a trap !
Ellen & Oxana

Je continue de jouer avec Ellen, parce que j’adore ça, et surtout parce que je comprends qu’elle aime jouer elle aussi. Je ne sais pas si elle a toujours été comme ça ou si c’est simplement moi qui lui fais cet effet là. Mais j’ai l’impression d’avoir été un peu loin, comme je vois comme elle décide de presque fuir, de quitter le restaurant au plus vite. Je la suis, et une fois à l’extérieur, je garde cette attitude légèrement charmeuse, mais sans trop en faire. Enfin, presque. Une fois sa cigarette entre mes doigts, je la défie du regard, attendant de voir ce qu’elle compte me répondre, voir ce dont elle est capable, si elle veut continuer de jouer ou pas. Voilà que sa cigarette finit écrasée sous son pied, et je souris, sans doute un peu bêtement. Mais ce sourire se perd alors qu’elle prend la parole. « Qu’est-ce-que tu attends de moi Nina ? C’est plus vraiment un jeu. Tu as accepté un second rendez-vous, en sachant très bien qu’il ne venait pas de moi. Tu aurais pu refuser, mais tu es venue. Et là tu me demande de… D’écraser cette cigarette, et moi je t’écoute. Alors on rentre dans quel genre de plan glauque ? » Je fronce un peu les sourcils, peinant à la suivre à comprendre ce qu’elle tente de me faire comprendre. Tout va très vite, trop vite, et déjà elle s’enfuit pour aller s’installer au volant de sa voiture. L’espace d’un instant, j’ai peur d’entendre le moteur gronder, et les roues crisser avant de la voir s’éloigner. Mais rien. Je reste plantée là quelques secondes avant de rejoindre la portière et de l’ouvrir doucement. Je m’installe près d’elle sur le siège passager, laissant un silence s’installer avant de prendre finalement la parole. « Si j’ai accepté c’est parce que ça me faisait plaisir de te revoir. J’ai aimé la première soirée qu’on a passé ensemble, et j’ai cru que… j’en sais rien, qu’on pourrait en passer une autre, aussi bonne, sans se poser de question. Mais je me suis trompée. » Elle peut sans doute sentir dans ma voix ce manque d’assurance. Je secoue un peu la tête, déçue de cette fin de soirée. Je pourrai me battre, essayer de lui faire changer d’avis, continuer de jouer, mais je n’ai plus envie de jouer. Je me rends compte à quel point je suis déjà beaucoup trop attachée à elle, si tôt, et ça me fait peur. Je ne devrais pas, je lui ai donné plus que je n’aurai dû. « Je vais y aller. Je suis désolée. Je voulais pas que ça se termine comme ça c’est… » Je secoue la tête à nouveau et retiens ma respiration pour ne pas sentir ma voix trembler trop sous cette émotion particulière. « Prends soin de toi. » je tourne la tête vers elle difficilement et lui adresse un mince sourire, les yeux sans doute un peu trop brillants, avant d’attraper la poignée pour quitter l’habitacle de la voiture.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ellen Hamilton
« youth has no age »

» messages : 85
» inscrit le : 19/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: It's a trap ! [Elox]   Mer 31 Mai - 18:52


It’s a trap !
Ellen & Oxana


Tout ce petit jeu m’amuse, mais c’est bien là le problème, j’y prends du plaisir, beaucoup trop de plaisir pour que ce soit normal. Elle a la moitié de mon âge et je culpabilise, de la faire bosser, d’être là pour une question d’argent, un mauvais plan de mes copines. En fait, je me sens trop à ma place, et ça ne devrait pas l’être, elle n’est pas là. Pas avec une femme, je crois et encore moins avec une gamine de l’âge de mon fils. Et pourtant, j’adore la savoir près de moi, dîner avec elle, discuter, elle a beaucoup de choses à dire, des choses intéressantes, sur lesquelles j’ai envie de débattre, de la rassurer, d’argumenter.
Je fuis, je la fuis elle, en me réfugiant dans ma voiture, ça n’est pas mon genre de prendre la fuite, je suis plutôt celle qui discute durant des heures pour trouver une solution, je soule tout le monde, mais je m’y suis faite ! « Si j’ai accepté c’est parce que ça me faisait plaisir de te revoir. J’ai aimé la première soirée qu’on a passé ensemble, et j’ai cru que… j’en sais rien, qu’on pourrait en passer une autre, aussi bonne, sans se poser de question. Mais je me suis trompée. » Elle est à mes côtés dans la voiture, et je n’ose pas faire un geste vers elle. Pourtant j’en ai envie. « Non, tu ne t’es pas trompée, je… Si je suis restée, c’est parce que j’aime passer du temps avec toi. Mais pour moi… les coups d’un soir c’est pas comme votre génération, ou alors c’est moi qui suit bizarre. Mais il y a toujours une connexion qui se fait, même minime. » Je ne sais pas pratiquer le sexe détaché comme mon fils le fait. Mais ils n’ont aucune honte à faire ça, pour eux c’est un échange de bons procédés, ça leur convient, et je le conçois, mais pas moi. Je ne comprends cependant pas comment elle peut manquer tant d’assurance, parce que je l’entends dans sa voix, et ça me surprend. Je suis très sensible à ce que j’entends, et je perçois clairement un changement de comportement par rapport à son assurance clairement affichée à table. « Je vais y aller. Je suis désolée. Je voulais pas que ça se termine comme ça c’est… » « Non, Nina… » D’une voix à peine perceptible. « Prends soin de toi. » Elle enclenche la portière. « Nina attend… » Je tends le bras, la retient et la faire rasseoir sur le siège passager, puis saisi délicatement son visage et lui vole un baiser. Un tendre baiser, pas celui qu’on précipite pour s’en débarrasser. « Je crois que t’es encore à moi pour quelques heures… » Je plonge mon regard dans le sien. « Si tu es toujours partante. » Je n’oublie pas que c’est elle qui détient la décision finale, elle a le choix de ses clients, et de ce qui se passe.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Oxana Davidov
« behind blue eyes »

» messages : 86
» inscrit le : 19/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: It's a trap ! [Elox]   Jeu 1 Juin - 22:57


It’s a trap !
Ellen & Oxana

Je ne comprends pas comment je peux manquer autant d’assurance en ce qui la concerne. Pourquoi je me comporte différemment avec elle d’avec mes autres clients. C’est une femme, j’ai toujours préféré les hommes. Mais avec elle je me sens bien, je ne réfléchis pas, j’ai cette connexion étonnante que je n’ai jamais ressentie avec personne, et lorsque je suis en sa présence je ne pense plus à rien d’autre qu’à ce moment présent que je vis, à son contact. C’est la première fois que je ressens une chose pareille et ça me déstabilise complètement, je crois d’ailleurs que ça se sent dans ma voix. « Non, tu ne t’es pas trompée, je… Si je suis restée, c’est parce que j’aime passer du temps avec toi. Mais pour moi… les coups d’un soir c’est pas comme votre génération, ou alors c’est moi qui suit bizarre. Mais il y a toujours une connexion qui se fait, même minime. » Je hoche à peine la tête, je ne comprends pourtant pas bien ce qu’elle essaie de dire. Je ne cherche pas à comprendre plus loin, je crois que l’envie m’en est passée, je n’attends plus qu’une chose présentement, c’est de quitter cette voiture pour rentrer chez moi. Ne me demandez pas pourquoi. Elle fait vriller totalement mon cerveau. Je ne vois pas quoi lui répondre et au lieu de ça, je lui dis simplement que je ferai mieux de m’en aller. Après tout, c’est encore la meilleure solution. Elle essaie de me retenir par les mots, ce prénom qui n’est même pas le mien et qui pour la première fois semble m’irriter plus qu’autre chose, je frissonne et finis par une phrase qui se veut calme et protectrice. Mais à l’instant où je sens sa main attraper mon bras, je sens une vague étrange m’envahir. « Nina attend… » Je ferme les yeux et laisse mon coeur battre jusque dans le bout de mes doigts. Elle m’incite à me tourner et sans que je n’ai pu m’y attendre, se saisit de mon visage pour m’offrir un baiser. J’en perds tout sens de la réalité et, les yeux clos, je voudrais simplement que ce baiser dure une éternité, pour ce qu’il représente. « Je crois que t’es encore à moi pour quelques heures… » Je réouvre les yeux et plonge mon regard dans le sien, alternant entre ses yeux qui semblent me transpercer en totalité. « Si tu es toujours partante. » Je ne sais plus quoi faire, quoi dire, je suis seulement hypnotisée par son regard et la tornade d’incompréhension qui sévit au fond de moi. Je ferme à nouveau les yeux, viens poser ma main sur la sienne, encore posée sur ma joue, et je laisse échapper un léger soupir, prête à décliner son offre. Mais j’en suis bien incapable au final. « Laisse-moi t’emmener quelque part. » Le sourire qui étend ses lèvres en dit long, et le mien en réponse vaut sûrement tout l’or du monde. Je quitte finalement l’habitacle de la voiture pour faire le tour et j’ouvre sa portière, lui faisant signe de sortir. « Allez, fais moi confiance, je suis pas un danger publique je te rassure ! » Je ris un peu et la laisse faire le tour, me laissant sa place. Je fais gronder le moteur en souriant et prends la route en direction du lac St Jean que j’apprécie, et tout particulièrement un petit bar ambiance feutrée qui borde la berge. Je me gare non loin et sors de la voiture. Ici, quasiment aucune chance de croiser quelqu’un qu’on connaît. « C’est un de mes endroits préférés ici. » Je lui tends la main et attends qu’elle s’en saisisse, entremêlant nos doigts. « Tu avais déjà vu ce lac de nuit ? » Les couleurs sont sublimes, sans compter les étoiles et la lunes qui se reflètent sur la surface de l’eau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ellen Hamilton
« youth has no age »

» messages : 85
» inscrit le : 19/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: It's a trap ! [Elox]   Ven 2 Juin - 0:09


It’s a trap !
Ellen & Oxana


Je ne sais pas ce qui me prend, mais j’en ai envie. Si je suis bien sûre de moi pour une fois, c’est bien ce soir. J’ai très envie de ce baiser avec Nina. J’ai tenté de la retenir par les mots, que je maîtrise très bien, mais je suis obligée de sortir de ma zone de confort, ça n’est pas compliqué de se lancer, il faut juste une bonne dose de je m’en fous et advienne que pourra. Je ne sais pas ce qui me prend depuis que je la connais mais à chaque fois que je la croise, ça fini par partir en vrille et repousser mes propres limites. Je ne la connais pas, je ne sais pratiquement rien d’elle et pourtant, je ne demande qu’à en savoir un peu plus, beaucoup plus. Elle ne se confiera pas, ce n’est pas son rôle que je sache. Elle est ici parce que mes amies ont payé un forfait pour la soirée, sauf que la soirée, n’a plus rien d’une transaction, c’est… une soirée comme pourrait l’être un vrai rancard, et ça me fait aussi peur que ça me plaît. « Laisse-moi t’emmener quelque part. » Visiblement mon baiser lui a plu, mon audace a pu lui plaire, c’est très étonnant, mais je crois que ce sont les risques qui payent. Elle me sourit, et je ne peux retenir le mien, en retour à son retour, c’est comme si tout s’harmonisait et franchement, je ne peux demander que ça. « Allez, fais moi confiance, je suis pas un danger publique je te rassure ! » Alors je lui laisse le volant pour partir à la conquête de la place passager, laissant la fin de ma soirée entre ses mains. Elle est seule à choisir ce qu’il adviendra de nous deux ce soir, et si j’ai encore le pouvoir de dire stop, je n’en n’ai pas la moindre envie.
Nous arrivons près d’un lac, un lac que je connais assez pour y être venue une fois ou deux, pour en faire le tour, promener mon chien, devenu le seul homme de ma vie avec mon fils. Si c’est pas triste ! « C’est un de mes endroits préférés ici. » Je saisi sa main quand elle me la tend, presque naturellement, tout marche comme si nous nous connaissions depuis des années toutes les deux. Avec le recul, c’est trop étrange. « Tu avais déjà vu ce lac de nuit ? » « Non, jamais. » Et je regarde ça comme une petite fille, le reflet de la lune dans l’eau se reflète à son tour dans mes yeux. Je découvre tout ça avec un plaisir non dissimulé. Je lui propose que nous nous asseyons quelques minutes sur les berges. Je retire ma veste cintrée pour la poser près de moi, qu’elle puisse s’asseoir sans abimer sa robe. Qu’est-ce-que je me sens soft avec mon jean et mon petit pull en cachemire ! « Gamine, il m’arrivait de mentir à mes parents en prétendant que je sortais avec mes copines, alors que tout ce que je faisais de ma soirée, c’était chercher un coin de ce genre pour passer ma nuit à lire. » Mes parents ne comprenaient pas mon côté solitaire, oh j’avais bien des amies, mais rien de comparable au bonheur que je ressentais à me plonger dans des aventures littéraires. « Tu trouves ce genre de paysages en Russie ? » Son pays natal. Je glisse à nouveau ma main dans la sienne, que je caresse du bout de mon pouce.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Oxana Davidov
« behind blue eyes »

» messages : 86
» inscrit le : 19/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: It's a trap ! [Elox]   Mer 7 Juin - 23:14


It’s a trap !
Ellen & Oxana

J’ai comme l’impression que ce qui me lie à Ellen ressemble à des montagnes russes. Des hauts et des bas, rapidement, trop rapidement. Un coup je me sens incroyablement bien, un coup je sens que je vais trop loin, que je n’ai rien à faire là, que je dépasse les limites de mon boulot. Mais je suis encore là, et j’aime y être, contre toute attente. Ellen a le double de mon âge et pourtant j’aime sa présence, j’aime la douceur de sa peau, le goût de ses lèvres. Et je ne comprends pas bien ni pourquoi ni comment j’ai pu me laisser entraîner là dedans, mais j’y suis. Et l’envie d’en profiter est plus importante que celle de fuir. C’est donc avec plaisir que je viens me saisir de sa main pour l’emmener vers ce lac que j’affectionne particulièrement. Je suis contente de savoir qu’elle n’était jamais venue là de nuit. Nous nous asseyons toutes les deux côte à côte et laissons le silence nous envelopper avec plaisir. « Gamine, il m’arrivait de mentir à mes parents en prétendant que je sortais avec mes copines, alors que tout ce que je faisais de ma soirée, c’était chercher un coin de ce genre pour passer ma nuit à lire. » Je souris, l’imaginant très bien faire ce genre de choses, j’aurai pu aisément le deviner. « Tu trouves ce genre de paysages en Russie ? » Un nouveau sourire alors que les yeux restent rivés sur l’horizon. « Il y a de magnifiques lacs en Russie. Mon préféré est le lac Baïkal. Il est sublime, et son eau turquoise… je suis sûre que ça te plairait. » Je tire sa main jusqu’à mes lèvres pour y déposer un doux baiser. « Et si on allait boire un verre ? » Je tourne la tête et désigne d’un geste du menton une petite baraque un peu plus loin, dans le style chalet aux lumières tamisées. « Ils servent des grog absolument merveilleux ! » Je ris un peu en voyant sa tête. « Et ils ont aussi une carte de thés impressionnante. » Je me lève, récupère sa veste et l’attire à moi. Dans l’obscurité, absolument personne ne pourrait être à même de nous reconnaître. Je glisse une main dans son dos pour l’approcher de moi et l’embrasse tendrement. « Sauf si tu est trop fatiguée et que tu veux rentrer ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ellen Hamilton
« youth has no age »

» messages : 85
» inscrit le : 19/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: It's a trap ! [Elox]   Jeu 8 Juin - 2:00


It’s a trap !
Ellen & Oxana


Je me retrouve ici, face à ce paysage magnifique sans même me poser la moindre question, comme si je ne parvenais pas à me dire qu’il faille que je culpabilise pour me sauver de cette situation. Rien de bien normal, selon l’opinion publique, toujours est-il que je ne vois pas l’intérêt de me pourrir la soirée comme je l’ai fait au restaurant. Assise côte à côte, je parviens presque à sentir la chaleur de son cops tout près du mien. Je connais son corps, du moins, je l’ai connu une fois et depuis ce n’est pas lui qui m’obsède, mais tout ce qui n’a pas attrait à lui mais qui m’y fait penser. Son regard, son souffle, sa bouche. Rien de normal à tout ça, encore une fois. Je lui demande de me parler de son pays, à demi-mots. Je ne connais pas bien la Russie, et je sais qu’en parler la rend fière. « Il y a de magnifiques lacs en Russie. Mon préféré est le lac Baïkal. Il est sublime, et son eau turquoise… je suis sûre que ça te plairait. » J’en suis sûre aussi et je me contente de serrer sa main dans la mienne, avec plus de tendresse que je ne le pensais. « Et si on allait boire un verre ? » « C’est ce que je t’avais promis. » De lui faire confiance pour le reste de la soirée. Alors je me lève avec elle et la laisse m’attirer à elle, tandis qu’elle dépose un baiser sur ma main, que je laisse totalement m’envouter, me griser. « Ils servent des grog absolument merveilleux ! Et ils ont aussi une carte de thés impressionnante. » « On va s’en tenir à un thé, vu ce que j’ai déjà bu au resto. Ça ne donne jamais rien de bien quand je bois, tu l’as assez vu. » Je souris pour moi-même et je pense qu’elle voit où je veux en venir. Je préfère être en pleine possession de mes moyens pour lui faire face et puis pour pouvoir profiter d’elle autant que j’en ai envie. Que si cette soirée doit prendre une autre tournure, que ce soit la bonne, que ce soit celle qu’on veut lui donner, et non pas l’alcool. . « Sauf si tu es trop fatiguée et que tu veux rentrer ? » Alors je glisse moi-même mes mains sur ses reins, ici personne ne me connait et je me fous du reste. « Tout dépend de ce dont toi tu as envie, on a dit que c’était ta soirée. » Je fais glisser ma main sur sa joue, tendrement, et plonge mon regard bleu dans le sien. J’attends sa réponse, avec impatience. « Puisque c’est toi qui a les commandes, ais-je le droit de t’embrasser ? » Dans la pénombre, personne ne peut nous reconnaître, je me sens en sécurité, qu’on me voit embrasser une femme ne me fait pas peur mais qu’on me reconnaisse par contre…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Oxana Davidov
« behind blue eyes »

» messages : 86
» inscrit le : 19/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: It's a trap ! [Elox]   Ven 9 Juin - 18:30


It’s a trap !
Ellen & Oxana

Je propose à Ellen d’aller boire un verre, je m’attends à ce qu’elle refuse, je ne sais pas pourquoi mais je préfère m’y attendre, au cas où. « C’est ce que je t’avais promis. » C’est vrai, mais j’ai l’habitude des promesses non tenues. « On va s’en tenir à un thé, vu ce que j’ai déjà bu au resto. Ça ne donne jamais rien de bien quand je bois, tu l’as assez vu. » Je penche la tête un peu sur le côté, un sourire malicieux au coin des lèvres. « Jamais rien de bien ? Je ne suis pas tout à fait d’accord. » Je ris légèrement, complice avec elle, et de nouveau un peu plus charmeuse. Je lui laisse tout de même l’occasion de s’enfuir si elle se sent trop fatiguée, je n’ai pas envie qu’elle se sente obligée de rester. Ses mains viennent agripper mes hanches, se glissant finalement dans le creux de mes reins qui se réchauffent à son passage. « Tout dépend de ce dont toi tu as envie, on a dit que c’était ta soirée. » Je ne suis pas habituée que mes clients me laissent décider de quoi que ce soit. En même temps, je sais bien qu’Ellen n’est pas une cliente comme les autres, et c’est sans doute ce que je préfère chez elle, entre tout autre chose. « J’ai envie de rester avec toi. Ici ou ailleurs. » Je ne peux être plus claire que ça, et je suis peut-être allée un peu trop loin dans mes aveux. Mais tant pis. Elle doit bien avoir compris qu’elle avait une importance particulière pour moi, même si je ne saurai y mettre des mots. « Puisque c’est toi qui a les commandes, ai-je le droit de t’embrasser? » Mon sourire s’élargit et je me mords la lèvre inférieure alors que je sens sa main dans le creux de mon cou. « Tu apprendras que c’est une chose à laquelle tu as le droit sans jamais en demander la permission. » Nouveau sourire qui en dit long et je la laisse s’approcher, me délectant du baiser qu’elle m’offre et que je lui rends avec un plaisir immense. Je ne comprends toujours pas mon engouement pour cette femme, j’ai toujours bien plus aimé les hommes, d’environ mon âge d’ailleurs, jamais plus de dix ans de plus que moi. Et elle est là, dans mes bras, ses lèvres épousant les miennes comme si elles avaient été crées pour ça. Je ne comprends pas mais ne cherche pas à comprendre, je crois que c’est mieux ainsi. Une fois ce doux baiser échangé, je la prends par la main et nous nous dirigeons vers le bar. A l’entrée de ce dernier, je lâche la main d’Ellen, au cas où, je ne veux la forcer à rien, et surtout pas à s’afficher avec moi si elle n’en a pas envie. Il n’y a pas grand monde, mais l’ambiance est chaleureuse comme elle l’a toujours été. Quelques couples boivent un verre les yeux dans les yeux, et nous trouvons une table un peu expatriée pour nous y installer. Je donne la carte à Ellen et la dévore des yeux le temps qu’elle fait son choix. « Prends ton temps. J’adore te regarder réfléchir. » Je ris légèrement mais j’ignore le pétillement de mes yeux lorsque je la regarde.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ellen Hamilton
« youth has no age »

» messages : 85
» inscrit le : 19/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: It's a trap ! [Elox]   Sam 10 Juin - 10:33


It’s a trap !
Ellen & Oxana


« Jamais rien de bien ? Je ne suis pas tout à fait d’accord. » Elle se fout de moi et sait très bien à quoi elle fait allusion. Son regard suffit à me le faire comprendre, c’est bien qu’une complicité particulière se noue, non ? Je ne comprends rien de ce qui est en train de me tomber dessus. Quoi qu’il en soit, il est hors de question que je ne m’imagine quoi que ce soit. Elle est bien trop jeune et trop… belle, pour quoi que ce soit qui me concerne. Je lui laisse cependant le choix de de la soirée, je lui ai promis après tout, et je n’aime pas les promesses non tenues. J’ai toujours tout fait dans la mesure du possible pour honorer tout ce que j’ai pu dire. Ça n’a pas toujours été le cas, malheureusement, mais dans la plupart des cas, ça l’est. « J’ai envie de rester avec toi. Ici ou ailleurs. » Pourquoi je frissonne à ces mots ? Pourquoi je me sens si touchée et si bizarre à la fois ? Ca me perturbe et je ne sais trop comment réagir si ce n’est lui sourire un peu plus tendrement que je ne devrais le faire. Je crois que toutes les deux sommes en train d’explorer un terrain qu’il ne faudrait pas mais qu’autant l’une que l’autre, sommes incapables de résister à tout ça. Difficile de savoir quoi en penser, mais ce soir je préfère le vivre, tout simplement, histoire de ne pas avoir à me poser trop de questions, et de ne rien gâcher de ce moment que je vis avec délectation. Je lui demande si j’ai le droit de l’embrasser, c’est une demande honnête, et sincère, j’en ai très envie. « Tu apprendras que c’est une chose à laquelle tu as le droit sans jamais en demander la permission. » Je lui souris, et prends son menton entre mes doigts, délicatement et l’embrasse comme si elle était la plus belle chose à convoiter. Simplement, en douceur, sans fioriture. Juste elle et moi, comme si le monde autour n’avait aucune incidence sur quoi qu’il puisse se passer.
Nous entrons dans le bar, et prenons une table un peu en retrait, tandis que les quelques clients sont déjà dans leur bulle. Rien qui ne puisse les déstabiliser, ils ont l’air heureux, et seuls au monde. « Prends ton temps. J’adore te regarder réfléchir. » Penchée sur la carte, je remets une mèche derrière mon oreille et croise son regard, pétillant, plein de douceurs, qui me noue l’estomac tellement il me plaît. « Comment ça ? » Je lève un sourcil, lui souris et la regarde en refermant la carte, j’ai déjà fait mon choix. Je croise les bras sur la table, plongeant mon regard dans le sien. « Comment tu as connu ce bar ? C’est tellement inattendu de ta part… Je m’attendais plutôt à ce que tu sortes dans des endroits comme… des boites ultra branchées et… pleine de jeunes hommes, en fait. » Je ris pour moi-même, secouant la tête, dépitée par mes propres propos. « Qu’est-ce-que tu prends ? » Ma main glisse naturellement sur la sienne sur la table, je n’ai pas honte à ce moment-là, mais je remercie cependant intérieurement Nina d’avoir eu la délicatesse de me laisser le choix de ce moment où je pourrais afficher mon attirance pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Oxana Davidov
« behind blue eyes »

» messages : 86
» inscrit le : 19/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: It's a trap ! [Elox]   Jeu 15 Juin - 22:48


It’s a trap !
Ellen & Oxana

Une fois entrée dans le petit pub adorable, nous trouvons rapidement une table pour deux un peu excentrée de manière à nous former une petite bulle de tranquillité. J’adore cet endroit, mais je crois que je l’aime encore plus avec Ellen. J’ai du mal à détacher mes yeux d’elle et je ne me cache pas pour le lui dire, ajoutant même un compliment plus ou moins dissimulé. « Comment ça ? » Je hausse les épaules avant de poser mes deux coudes sur la table et reposer mon menton sur mes mains jointes. « Je sais pas, quand tu es pensive ou que tu es réfléchis je te trouve… belle. » Je lui souris avec beaucoup de tendresse et ne dis rien à propos de ses joues que je vois rosir, par peur de la mettre mal à l’aise. La voilà qui change de sujet, je n’en attendais pas moins d’elle. « Comment tu as connu ce bar ? C’est tellement inattendu de ta part… Je m’attendais plutôt à ce que tu sortes dans des endroits comme… des boites ultra branchées et… pleine de jeunes hommes, en fait. » Je ris à l’image qu’elle a de moi, qui n’est pas totalement erronée quand on y pense. « Il m’arrive effectivement de sortir dans les boîtes branchées remplies de jeunes hommes qui ne savent que draguer comme des gros lourds. » J’arque un sourcil, souriante, avant d’enchaîner. « Mais j’aime aussi les endroits simples comme celui-là, et je ne me voyais pas t’emmener autre part qu’ici à vrai dire. » Je sens la main de la rouquine venir chercher la mienne et je la laisse faire, caressant ses doigts doucement. « Qu’est-ce-que tu prends ? » Un sourire malicieux prend place au coin de mes lèvres et je meurs d’envie de répondre ‘toi’, mais je me retiens, surtout que le serveur arrive pour prendre notre commande. Je laisse la main d’Ellen s’éloigner légèrement sans lui en vouloir une seule seconde, et la laisse commander alors que je commande un thé chai aux épices douces. Si elle ne boit pas, je ne vais pas boire seule. Une fois le serveur reparti, je me penche sur la table et fais signe à Ellen d’approcher pour lui dire un secret, ce qu’elle fait. Je lui murmure alors : « Tu lui as tapé dans l’oeil ! » Elle se met à pouffer de rire et moi à rire en hochant vivement la tête avant de me reculer un peu. « J’te jure, t’as pas vu comme il te regardait ! » Et le pire c’est que c’est vrai, et le problème c’est que j’ai ressenti une pointe de jalousie, allez savoir pourquoi. « Quoi, c’est pas interdit d’aimer les femmes plus matures. Elles sont censées avoir plus d’expériences. » Je dis bien censées parce que dans le cas d’Ellen ce n’est pas forcément le cas puisqu’elle n’est restée qu’avec un seul homme jusqu’à aujourd’hui. Je lui souris, complice, et viens attraper sa main sur la table. « Mais si ça te gêne, je peux lui faire comprendre que tu es chasse gardée ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ellen Hamilton
« youth has no age »

» messages : 85
» inscrit le : 19/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: It's a trap ! [Elox]   Lun 19 Juin - 1:19


It’s a trap !
Ellen & Oxana


« Je sais pas, quand tu es pensive ou que tu es réfléchis je te trouve… belle. » « Arrête… Les mots comptent tu sais. » J’arque un sourire timide, en relevant les yeux de la carte. Je suis touchée, flattée, mais je ne peux y croire. Au fond, je crois que je me l’interdit, parce que ça me plaît qu’elle me trouve belle quand je réfléchis, quand je pense, parfois à voix haute. Je suis le genre de personne qui a du mal à tout garder pour elle, comme si mon corps tout entier était trop petit pour contenir toute l’énergie que je tente pourtant de maintenir. Alors ça donne quelque-chose de parfois maladroit. C’est cette énergie que je ne parviens pas à canaliser qui est sans doute à l’origine de toute ma maladresse. Mais maintenant, c’est une nouvelle énergie qui me traverse le ventre, été j’emploie toutes mes forces à ne pas la laisser sortir de mon corps, pour ne pas créer une catastrophe de plus. Ajouté à ça, je pense que chaque mot précis a une valeur pour la personne à qui ils sont destinés. « Il m’arrive effectivement de sortir dans les boîtes branchées remplies de jeunes hommes qui ne savent que draguer comme des gros lourds. Mais j’aime aussi les endroits simples comme celui-là, et je ne me voyais pas t’emmener autre part qu’ici à vrai dire.» « Tu n’aimes pas ces hommes qui draguent comme de gros lourds. Même si c'est flatteur. » Je constate, simplement. Je commence à détailler quelques traits de sa personnalité, comme quand on gratte un peu plus loin sur une découverte archéologique, on a ce petit frisson de savoir ce qui se cache derrière, rien que la découverte du lieu est une prouesse en soit. Alors chaque découverte, même infime, mets tous vos sens en alerte.
Je lui demande ce qu’elle prend, et je sens poindre sa réponse au petit sourire sur ses lèvres. Je lui fais alors une petite grimace inquiète qui la supplie de ne pas s’étaler devant le serveur, en fait ça doit la faire marrer, et elle en joue, je reconnais la beauté du geste. Je retire délicatement ma main, plus par pudeur qu’autre chose, mais je n’apprécie pas moins pour autant sa peau contre la mienne. « Tu lui as tapé dans l’oeil ! » « N’importe quoi, je pourrais être sa mère ! » Tu parles, je pourrais être celle de Nina aussi, et pourtant, ça ne semble même pas m’effleurer ce soir. « J’te jure, t’as pas vu comme il te regardait ! » « C’est plutôt toi qu’il regardait ! » J’en suis persuadée. Je n’ai pas fait attention à son regard mais impossible qu’il ne se soit penché sur moi. Après tout, pourquoi il l’aurait fait ? C’est de Nina dont on ne peut décrocher le regard ! « Quoi, c’est pas interdit d’aimer les femmes plus matures. Elles sont censées avoir plus d’expériences. » « Alors c’est tout ce que nous sommes pour vous les jeunes, des puis de savoir ? » Je ris, sincèrement. Sa réflexion me fait rire, son innocence et sa candeur me font du bien. Elle est nature, sans se poser de questions, et c’est libérateur. « Mais si ça te gêne, je peux lui faire comprendre que tu es chasse gardée ! » « Et si c’était plutôt à moi de lui faire comprendre que ce soir tu m’es entièrement consacrée ? » Je ne parle pas d’argent, parce que ça me gêne encore, je ne veux pas de ça entre nous. Je veux juste… qu’elle en ait envie. « Ne me regarde pas comme ça, je suis très sérieuse. Je suis capable de lui faire comprendre ce que je veux. C’est l’expérience des femmes matures qui fait ça. » Je lui souris, complice, et ris avec elle en refermant la carte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Oxana Davidov
« behind blue eyes »

» messages : 86
» inscrit le : 19/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: It's a trap ! [Elox]   Mer 21 Juin - 17:42


It’s a trap !
Ellen & Oxana

« Tu n’aimes pas ces hommes qui draguent comme de gros lourds. Même si c'est flatteur. » Je hausse les épaules un peu. « J’ai jamais aimé les gars trop lourdingues. » En même temps, qui les aime hein ? Je doute que ces gars là arrivent à chopper quoi que ce soit, mis à part des filles moches ou bourrées. Les pauvres. Le serveur vient prendre nos commandes et une fois reparti, je plaisante avec Ellen en lui disant qu’elle lui a tapé dans l’oeil. « N’importe quoi, je pourrais être sa mère ! » Je lève les yeux au ciel. Et alors ? Où est le problème ? « C’est plutôt toi qu’il regardait ! » Cette fois je secoue la tête. « Ne retourne pas les choses. Je te dis que c’est sur toi qu’il a bloqué ! » Et j’ajoute finalement que plein de personnes aiment les femmes - ou les hommes d’ailleurs - plus matures. L’expérience et le grand frisson. « Alors c’est tout ce que nous sommes pour vous les jeunes, des puis de savoir ? » Je ris à son interprétation. « Entre autres oui. » J’aime la taquiner, j’aime cette complicité que nous partageons et les sourires qu’elle m’offre sans compter. Je me sens bien avec elle. Simplement bien, je ne pense à rien, ni même au fait que je suis payée pour passer du temps à ses côtés.

« Et si c’était plutôt à moi de lui faire comprendre que ce soir tu m’es entièrement consacrée ? » Je penche la tête sur le côté en souriant. Oui, je ne suis là ce soir que pour elle, jusqu’à l’heure qu’elle voudra, de toute manière il n’était pas prévu que je vois Noah ce soir, et à vrai dire, je n’ai pas pensé à lui une seule seconde ce soir. Cette femme court-circuite mon cerveau de manière fulgurante sans même que je n’arrive à en comprendre le fonctionnement. « Ne me regarde pas comme ça, je suis très sérieuse. Je suis capable de lui faire comprendre ce que je veux. C’est l’expérience des femmes matures qui fait ça. » Je ris à la fin de sa phrase, pour le rappel, et je sens déjà mes yeux pétiller de malice rien qu’en lui souriant. « J’aimerai bien voir comment tu te débrouilles alors. Comment font les femmes matures pour défendre leur territoire hum ? » Je me mords la lèvre inférieure en souriant et l’air de rien je reviens frôler sa jambe à l’aide de mon pied lorsque le serveur revient. Je lève les yeux vers lui, puis repose mon regard sur Ellen, attendant de voir si elle va avoir le cran de faire quelque chose qui pourrait prouver que je suis ‘à elle’ pour le restant de la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ellen Hamilton
« youth has no age »

» messages : 85
» inscrit le : 19/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: It's a trap ! [Elox]   Ven 23 Juin - 22:19


It’s a trap !
Ellen & Oxana


« J’ai jamais aimé les gars trop lourdingues. » « Parce que tu es plus subtile. » Sans même faire le moindre effort. Nina est une jeune femme très intelligente, même si elle ne cherche pas à l’afficher. Mais il suffit de la connaître un minimum pour s’en rendre compte, c’est comme une évidence pour moi. Elle n’a rien à faire avec des hommes superficiels. Je ne saurais dire pourquoi j’ai l’impression de la connaître autant. « Ne retourne pas les choses. Je te dis que c’est sur toi qu’il a bloqué ! » « Mignon comme il est, je vois pas ce qu’il peut me trouver ! » Non je suis sincère, après tout j’ai la cinquantaine passée, c’est plutôt le patron du bar que je peux intéresser, pas ce petit jeune, ce serveur qui pourrait facilement les avoir rien qu’avec un sourire. « Entre autres oui. » Je lui lance un regard faussement outrée, elle ose ! Et je bois une gorgée de mon thé, délicieux. Nous sommes déjà complice et je pourrais jurer qu’elle a même tenté d’accrocher le regard du serveur pour s’assurer que c’est bien après moi qu’il en a !

« J’aimerai bien voir comment tu te débrouilles alors. Comment font les femmes matures pour défendre leur territoire hum ? » « Elles deviennent immatures, le plus souvent. » Lui souriant. Je ne sais pas trop comment elle voit les choses, mais je fais en sorte de ne pas afficher mes inquiétudes, dans la mesure du possible, même si je la devine très extralucide. Le serveur nous apporte de quoi grignoter, et je ne réagis pas le moins du monde, ne tente absolument rien, et je sens la surprise poindre dans le comportement de Nina. Je feins simplement de ne pas faire attention. Je le laisse repartir, entame les tapas, et poursuis la conversation. Au bout de quelques instants, je m’excuse et m’éclipse aux toilettes. En tout cas c’est la version que je lui donne. Je griffonne sur un petit bout de papier un « Ou elles se font plus subtiles, elles aussi. Rejoins-moi. » Je le donne au serveur, papier ouvert, pour qu’il puisse le lire. Il le lui apporte, je crois qu’il a arrêté de croire à une quelconque possibilité. Je suis seule dans cette pièce, et j’attends de voir si Nina va jouer le jeu. Je me refais une beauté rapide, angoissée, je le reconnais, mais qui ne tente rien n’a rien et j’ai décidé de rendre ma vie différente, ma vie mouvementée, de vivre, tout simplement, à mon tour.
J’entends la porte, et je tourne la tête, un sourire fier et plein de sous-entendus… « Tu es venue… »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Oxana Davidov
« behind blue eyes »

» messages : 86
» inscrit le : 19/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: It's a trap ! [Elox]   Mer 28 Juin - 17:46


It’s a trap !
Ellen & Oxana

« Mignon comme il est, je vois pas ce qu’il peut me trouver ! » Je lève les yeux au ciel, ne voulant pas en rajouter, parce que je lui ai assez dit ce soir que je la trouvais belle, je crois. Je ne voudrais pas qu’elle pense que j’en rajoute pour la flatter et que je n’en pense pas la moitié. Je ménage mes compliments mais mon regard en dit long, et lui, il est forcément vrai, elle peut lire dans mes yeux. Taquine, charmeuse, je lui demande comment se débrouillent les femmes matures pour affirmer leur propriété. Ellen, joueuse aussi, ne tarde pas à me répondre le sourire aux lèvres. « Elles deviennent immatures, le plus souvent. » Je ris à l’entendre et hoche la tête en attendant avec impatience que le serveur ne revienne. En attendant, nous parlons de tout et de rien, restant toujours assez taquines et charmeuses, jusqu’à ce que le serveur ne revienne. Un sourire aux lèvres, je regarde Ellen, attendant qu’elle ne dise quelque chose, fasse quelque chose, mais rien. Je plisse les yeux, un peu déçue, mais je ne dis rien, continuant la conversation sans aucun commentaire. J’imagine qu’elle est trop ‘sage’ pour faire ce genre de chose. Lorsqu’elle me dit avoir envie d’aller aux toilettes, je la laisse partir en souriant et sors mon téléphone pour m’occuper et checker mes messages. Mais je ne m’attendais pas à voir arriver le serveur. Il me donne un mot, surprise, je jette un oeil sur ce dernier après avoir remercié le jeune homme. Je souris, amusée et flattée qu’elle ait osé. Sans attendre, je me lève de la banquette sur laquelle j’étais assise pour me diriger vers les toilettes où visiblement la quinqua m’attend. Excitée comme une puce, c’est le coeur battant que je pousse la porte des toilettes pour y découvrir la rouquine, un sourire aux lèvres. « Tu es venue… » « Et comment… » Sans tarder, je m’approche d’elle, me saisis de son visage pour venir plaquer mes lèvres sur les siennes, remplie d’une envie folle de les retrouver. Ma langue vient déjà chercher la sienne alors que mes doigts glissent dans sa nuque. Mon dieu, je dois me ressaisir. Je stoppe alors notre baiser, le souffle court, avant de secouer la tête, riant pour moi-même. « Je sais pas exactement ce que tu me fais mais… » Je me mords la lèvre pour traduire mon taux d’excitation, avant de me racler un peu la gorge. « Tu pensais être un jour ce genre de femme à donner rancard dans les toilettes d’un bar ? » Je ris et l’embrasse à nouveau, moins langoureusement cette fois, posant pourtant ma main à sa hanche et la glissant jusque dans le creux de ses reins, pour l’approcher de moi un peu plus et sentir la chaleur de son corps.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: It's a trap ! [Elox]   

Revenir en haut Aller en bas
 

It's a trap ! [Elox]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» chaise haute trip trap mode d'emploi?
» Mouse Trap (6 ans et +) 2 à 4 joueurs
» Cartouche trap rio 50 ou cyrano
» ball trap privé
» VENDS FUSIL DE BALL TRAP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPINESS INSIDE :: 
l'administration
 :: 
les souvenirs,
pour ne jamais oublier
 :: 
sujets terminés,
c'est du passé
-