AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 come-back (shaynix)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar

Phoenix Lancaster
« hakuna matata »

» messages : 18
» inscrit le : 03/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: come-back (shaynix)   Jeu 27 Juil - 14:02

❝ Come-Back ❞
Shaynix


Je sais pertinemment ne respecter aucune des volontés profondes de Nix concernant l’éducation de sa fille. Nous n’en n’avions pas discuté mais je la connais assez pour savoir comment elle aurait pris les choses en main et même si j’ai bien tenté de le faire au début, je me suis vite rendu compte ne pas être capable de lui dire non outre mesure. La politesse, le respect et la sécurité, sont des concepts à côté desquels je ne passe pas. Mais pour le reste… Je ne sais pas lui dire non pour le simple plaisir de la voir pleurer. Elle veut se coucher un peu plus tard pour regarder un dessin animé ? OK, elle a 18 mois, et n’a pas école encore, je me dis que la priver ne servirait à rien. Elle préfère manger ça plutôt qu’autre chose ? OK, pourquoi pas, du moment que sa santé n’en pâti pas. Elle préfère aussi faire la sieste en bas à côté de moi plutôt que dans la chambre toute seule dans le noir ? Moi-même je n’aime pas m’endormir seule dans le noir. C’est un bébé, et c’est surtout tout ce qu’il me restait de Shay. J’ai connu trop de règles étant enfant pour avoir envie de faire de la vie de cette petite fille, une charte bien régulée et trop rangée. Il arrive même parfois, quand le temps s’y prête, que nous allons faire un pique-nique dans le jardin, dans la cabane en bois que j’ai faite faire dans l’arbre. Elle adore y monter. J’ai fait attention à ce qu’elle ne risque pas une écharde, et surtout qu’une petite barrière soit installée pour qu’elle ne puisse pas descendre l’échelle toute seule. Mais autrement, elle y joue à moins d’un mètre du sol, avec une petite dinette qu’elle adore. Aujourd’hui, c’était légumes, mais elle en décide autrement et je lui laisse le choix d’aller dans le frigo pour trouver un truc qui la branche. Elle mange tellement peu ! « Oui, mais on va pas tout manger en même temps ! Si on laissait les yaourts et le fromage pour tout à l’heure hein ? » « Mm ! » Elle lui donne consciencieusement les yaourts et le fromage qui se doit de rester au frigo parce qu’elle lui a fait comprendre. Je m’étonne qu’elle ne soit pas plus têtue. Ceci dit, elle garde tout le reste entre ses bras, on ne sait jamais que l’une de nous ne se décide à lui dire que finalement, non, tout ça, ce n’était pas pour elle. L’instinct de survie vous pensez ? « Donc madame la cuisinière a fait le menu du jour. » Shay s’avance vers moi en énumérant les victuailles sélectionnées par ma fille… notre fille. « Cordon bleu, salade de riz, saucisson, et puis fromage et yaourt pour le dessert, c’est ça ? » « Ca ! » « Ouais, c’est ça ma puce. Et… les légumes, dans tout ça, on les mets où ? » « Pas gumes ! » « Ben si mon cœur, des légumes il en faut. » « Soir ! » Ce soir, ouais. Je m’étonne toujours de sa faculté à comprendre et à communiquer. Elle est certes, toujours entourée d’adultes et apprends à notre contact, mais quand même ! Ma mère en est complètement gaga. « Tu regarde comment maman fait pour faire pareil quand tu sera grande ? » « É gand’ Oz ! » Shay me lance un regard, traduction nécessaire ? « Elle te dit qu’elle est déjà grande. Mais moi je suis pas trop d’accord avec ça. Tant que tu dormiras pas toute seule comme une grande dans ton lit sans caprices pour faire dodo avec moi, t’es un bébé. » « Mmmmmm ! » Elle proteste, oh on s’y fait à son caractère ! Je fais cuire le tout et sers Rose en toute petite quantité avant de prendre place autour de la table. « Et maintenant tu vas voir ce que c’est que de manger avec un bébé de 18 mois… A toi l’honneur ma chérie. » Il faut la voir manger toute seule, sa salade de riz… Mais je tiens à ce qu’elle puisse avoir le plus de liberté possible. Si elle en met partout, on nettoiera, mais elle apprend toute seule, elle est d’ailleurs fière de manger avec ses propres couverts. Au choix, les princesses Disney. C’est une vraie fille, aucun souci là-dessus ! « Tu sais ce que tu vas faire maintenant ? » Professionnellement parlant j’entends. Je la vois jeter un œil à mon agenda ouvert sur la table, mes prochaines dates, mes rendez-vous, quelques textes griffonnés dans un coin. Elle avait l’habitude de me voir écrire n’importe où, elle m’avait même offert un petit carnet porte bonheur sur lequel j’ai écrit l’intégralité de mon dernier album.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Shaelyn Lawson
« hakuna matata »

» messages : 16
» inscrit le : 03/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: come-back (shaynix)   Lun 31 Juil - 18:30

« Elle te dit qu’elle est déjà grande. Mais moi je suis pas trop d’accord avec ça. Tant que tu dormiras pas toute seule comme une grande dans ton lit sans caprices pour faire dodo avec moi, t’es un bébé. » Je souris, parce que je trouve mignon malgré tout leur relation, même si bien sûr j’aurai sûrement élevé cette enfant d’une manière différente, les choses ne sont pas comme je l’aurai voulu, et je m’y plie sans rien dire parce que je n’ai pas vraiment d’autre choix. Rose proteste à nouveau, j’imagine qu’elle n’aime pas être traitée comme un bébé pourtant c’est ce qu’elle est. Sa petite mine renfrognée est quand même absolument à croquer. « Et maintenant tu vas voir ce que c’est que de manger avec un bébé de 18 mois… A toi l’honneur ma chérie. » Rose s’en donne à coeur joie et elle s’en tire pas si mal. Bon visiblement la salade de riz ce n’est pas gagné, que ce soit cuillère et fourchette. Je l’aide discrètement avec ma fourchette, à pousser les grains de riz dans sa cuillère et je lui souris. Une fois fait, je repose le regard sur Nix, puis sur son agenda posé là tout près de moi, avec des tonnes de trucs griffonnés. Je ne sais pas trop comment elle gère avec sa carrière et notre fille. J’imagine que sa mère doit l’aider beaucoup. « Tu sais ce que tu vas faire maintenant ? » Je sursaute presque alors qu’elle vient de me tirer de mes pensées, et repose mon regard dans le sien une seconde, avant de le reposer dans mon assiette, en haussant les épaules de manière plutôt nonchalante. « J’en sais trop rien. A la naissance de Rose je me suis dit que ça me donnerait de l’inspiration pour créer, et puis tout a été chamboulé et maintenant je sais plus trop… » Je n’ai plus d’appétit depuis des mois, et si je me force parfois, je sais qu’il y a des fois où ça ne me tient pas au corps, et je ne suis pas sûre d’avoir la force de sentir mon corps me demander un rejet alors que je ne suis pas chez moi. Alors je picore, pendant que ma fille près de nous mange comme un petit ogre et en fout partout. « Et toi, tu arrives à combiner ta carrière et tout ce qu’il y a autour ? » Egoistement, je n’avais même pas pensé à ça quand je lui ai laissé les papiers de l’adoption de Rose. Bien sûr elle avait le choix, ma soeur était au courant, si Nix n’avait pas voulu de cette situation, c’est Liv qui se serait occupé de Rose, je la soupçonne d’en avoir rêvé secrètement. Mais pour moi, ma fille ne pouvait vivre avec personne d’autre avec celle que je considérais déjà comme étant sa deuxième mère. Aujourd’hui elle semble même être passée en première position.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Phoenix Lancaster
« hakuna matata »

» messages : 18
» inscrit le : 03/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: come-back (shaynix)   Mar 1 Aoû - 12:03

❝ Come-Back ❞
Shaynix


Rose et moi avons développé un vrai lien. Pas qu’il ne soit pas déjà réel quand Shay la portait encore, mais c’est une autre étape. Aujourd’hui elle est bien présente, et surtout très… là. Mais ça me plaît qu’elle ait son petit caractère, c’est ce qu’il faut pour s’en sortir dans la vie de toute façon. Aucune gamine ne peut prétendre avoir tout pour acquis. Les femmes ont encore du chemin à faire dans ce monde et avoir du caractère est un réel atout, que j’encourage chez Rose, quitte à me faire bouffer un peu. Mais il n’y a pas de succès sans quelques sacrifices. Je sais de quoi je parle. Rose et moi avons nos rituels, pas qui regroupe quelque horaire que ce soit, parce que ce serait mentir et surtout intenable en tournée. Et je tiens à ce qu’elle assiste à tout ce que je fais, dans la mesure où la santé tient. Pas trop de fatigue et pas trop d’excès, et je tiens à ce qu’elle mange un minimum équilibré, même si personne en coulisse, ne peut se retenir quand elle demande un pain au chocolat, avec ses petits yeux de chat potté. 18 mois, ça promet ! Mais je connais la moindre de ses mimiques, de ses envies et de ses intentions. Parce qu’un bébé, ça s’anticipe pour éviter les bêtises et je l’ai appris plusieurs fois à mes dépends. Soit, qu’il en soit ainsi, j’ai décidé de lui consacrer ma vie, je me plie à tout ça, sans rechigner et sans le moindre regret.
Nous passons à table, selon les dires de mademoiselle, et je veillerais à ce qu’elle mange un fruit en dessert plutôt qu’un peu de chocolat. Ou les deux, tient ! De toute façon, vu les quantités que Rose absorbe, ça tient plus du repas homéopathique que du vrai repas. Je demande à Shay ce qu’elle compte faire. « J’en sais trop rien. A la naissance de Rose je me suis dit que ça me donnerait de l’inspiration pour créer, et puis tout a été chamboulé et maintenant je sais plus trop… » « Tout le monde a le droit de se recycler. » La preuve, j’en suis un, de recyclage ! Après l’armée, j’ai fini dans la musique et puis dans le cinéma et maintenant, je me reconverti plus ou moins dans la maternité. En fait des fois je me demande si je ne tiens pas d’avantage de sa meilleure pote que de sa mère, mais pourquoi pas. Elle n’a pas l’air d’en souffrir outre mesure. « Et toi, tu arrives à combiner ta carrière et tout ce qu’il y a autour ? » Je soupire et essuie la bouche de Rose qui en met d’avantage sur son bavoir que dans sa bouche. « C’était dur au début, de la laisser. Et puis j’ai fini par arrêter de le faire, et je l’ai prise avec moi sur chacune de mes dates. C’est grâce à ma mère tout ça. Elle l’adore. Et inversement. » Tu parles, ma mère, dès que ma fille se trouve dans la pièce, elle devient gaga au possible et plus rien ne compte ! J’entends parfois Rose rire aux éclats dans les coulisses pendant que je répète, et j’adore ça. C’est ça mon énergie créatrice. Et puis quand lui vient un moment de faiblesse, de fatigue, ou d’angoisse, ma mère sait y répondre avec un câlin et des gestes rassurants. Nous poursuivons le repas et quelques coups tapent à la porte. « Va rir’ ! » Je vais ouvrir. Sans délicatesse aucune, Rose descends de table pour aller ouvrir la porte. « Mamiiiiiiiiiiiie !!! » « Bonjour mon petit cœur. Ben, tu manges toi ? » La prenant dans ses bras pour la dévorer de bisous. On a perdu ma mère et ma fille ! Je ne peux réfréner un sourire de les voir aussi complices. « Hey, t’avais pas rendez-vous avec Kieran ? » Elle garde Rose dans ses bras en vue de la remettre en place sur sa chaise mais s’arrête net quand elle croise le regard de Shay. « Bonjour, Shaelyn. » Je ne sais pas ce que donnera cet échange mais je crois que c’est plutôt mal parti…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Shaelyn Lawson
« hakuna matata »

» messages : 16
» inscrit le : 03/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: come-back (shaynix)   Mer 2 Aoû - 19:28

Dire que je n’aime pas être ici avec elles serait mentir. J’aime faire partie d’un morceau de leur quotidien, voir ma fille évoluer, la voir grandit presque de seconde en seconde. Je ne sais pas si je vais pouvoir continuer à la voir grandir, je suis totalement perdue face à l’avenir, j’aimerai pouvoir lui répondre lorsqu’elle me pose des questions, mais tout est encore si flou. La première chose que j’ai eu envie de faire lorsque j’ai appris être en rémission et sur la voie de la guérison, c’est venir les voir, toutes les deux. D’abord Rose, bien évidemment, elle est ma vie, mon sang. Mais voir Phoenix me rend étrange, sans doute parce que les sentiments que je lui ai portés étaient vrais, malgré tout ce que j’ai pu faire croire ou laisser penser. Aujourd’hui je me rends compte de tout ce que j’ai laissé, même si c’était sans doute une erreur que de partir sans donner aucune explication. Mais dans ce genre de situation, je pense qu’on a le droit à l’erreur non ? « Tout le monde a le droit de se recycler. » Je me contente de hocher la tête, à peine. Me recycler, mais pour faire quoi ? J’ai déjà fait une longue dépression après la perte de mon fils, aujourd’hui je ne compte pas passer à côté de ma vie et de sa croissance, son évolution, son amour. Je me dois d’être là pour elle, et Phoenix va devoir le comprendre. Il est encore tôt pour en parler, mais je crois que mes désirs se précisent. « C’était dur au début, de la laisser. Et puis j’ai fini par arrêter de le faire, et je l’ai prise avec moi sur chacune de mes dates. C’est grâce à ma mère tout ça. Elle l’adore. Et inversement. » Je souris cette fois. « Je n’en doute pas, l’une comme l’autre, il serait difficile de ne pas les aimer. » Je lui adresse un léger sourire. J’imagine très facilement la mère de Phoenix être très proche de Rose, lui céder tout, comme Nix mais peut-être en pire. Les deux sont déjà très fusionnelles, alors comment imaginer le lien qu’elles pourraient avoir toutes les deux. Mais je n’ai pas le temps de l’imaginer que déjà quelqu’un frappe à la porte, et Rose se précipite de sortir de table pour aller ouvrir la porte. C’est le monde à l’envers ici. Lorsque je l’entends dire ‘mamie’, j’ai un pincement au coeur pour mes parents qui n’ont pas encore eu le loisir d’entendre ce mot de la part de leur petite fille. Mais très vite cette pensée s’efface au profit d’un sourire en voyant Siobhan bisouiller Rose en la faisant rire aux éclats. Mon sourire est de courte durée, il s’estompe lorsque la mère de Nix porte son regard sur moi. « Bonjour, Shaelyn. » Je déglutis avec une certaine difficulté. « Bonjour Siobhan. » Je me pince un peu les lèvres, mal à l’aise, et décide de me lever de table, nous n’avons pas préparé de repas pour nous, et je ne me sens plus du tout légitime de rester. « Je vais vous laisser, je crois que… » Je serre un peu les mâchoires, évitant soigneusement le regard de Siobhan. Je secoue légèrement la tête. « Je ne suis visiblement pas à ma place. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Phoenix Lancaster
« hakuna matata »

» messages : 18
» inscrit le : 03/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: come-back (shaynix)   Jeu 3 Aoû - 1:11

❝ Come-Back ❞
Shaynix


« Je n’en doute pas, l’une comme l’autre, il serait difficile de ne pas les aimer. » « J’espère pour elle qu’elle sera un peu plus indépendante que moi… » Réflexion personnelle, fourchette en main, le regard vaguement perdu en direction de mon petit bout. Je sais au fond que ce n’est pas ma fille, mais je ne pourrais m’en séparer. J’aime cette enfant comme si elle était la mienne, comme si je l’avais portée et je sais pourtant que je ne devrais pas. Je suis légalement sa mère, mais au fond de moi je ne pourrais jamais retirer cette légitimité à Shay. Mais il va falloir trouver un juste milieu parce que je ne pourrais pas supporter de m’en éloigner. Elle a besoin de moi, j’ai besoin d’elle, sans doute a-t-elle besoin d’être entourée, et aimée. Mais ça ne fait pas tout, il lui faut aussi comprendre d’où elle vient, vous comprenez ? Elle saura tout, parce que je refuse de lui mentir si ça peut lui faire du mal et tôt ou tard ça finira par lui en faire. Alors j’accepterais de ne pas être son seul parent et de lui expliquer clairement pourquoi sa mère a dû partir, même si une fois plus grande, elle ne s’en souviendra pas. Mais elle a le droit à la vérité. Je base sur l’honnêteté, c’est important pour moi, et pour elle. Je ne veux pas mentir à ma fille, un jour elle finira par me le reprocher, et elle aura raison.
Ma mère finie par débarquer, elle ne prévient plus comme elle le faisait au temps où nous sortions ensemble, Shay et moi. Elle n’a plus peur de déranger, elle sait pertinemment que de toute façon, je ne suis pas prête à refaire ma vie. Et je ne la referais de toute façon pas tout de suite, pour l’instant la femme de ma vie, c’est Rose, et je crois qu’il faut que ça reste comme ça. Ma mère n’est pas trop pour que je me fasse du mal inutilement mais a toujours respecté mes choix, non sans y mettre son grain de sel mais je sais aussi lui dire qu’elle me prend la tête. « Bonjour Siobhan. » Il ne manque qu’une petite musique de fond de type western, deux flingues et un peu de poussière. Sérieusement, elle va l’intimider d’un regard ? Je sais pertinemment de quoi ma mère est capable et ça ne fait rire personne, vraiment personne ! Je sais qu’elle peut en faire plier un rien qu’en un regard et j’ai toujours admiré ça autant que je le craignais, alors une personne aussi impressionnable que l’est Shay en ce moment même… « Je vais vous laisser, je crois que… » « Maman. » « Je ne suis visiblement pas à ma place. » « Non, Shay tu restes là. Maman, tu viens m’aider là-haut ? » Je voudrais lui parler en privé, et surtout éviter à Rose tout ce scandale et cette mauvaise ambiance. Je me penche vers Rose, soucieuse de lui épargner une crise. « Chérie, on monte avec mamie, on arrive, tu fais attention à Shay ? T’es sage hein ? » Tu la fais pas tourner en bourrique non plus…
Une fois en haut, je lui demande de se calmer, et lui explique la situation. Elle se radoucit, mais je sais pourtant que ma mère peut être un vrai pitbull quand ça touche à ses filles. Autant à Elly qu’à moi. Même si Elly est de loin plus indépendante. Nous redescendons, son regard d’acier s’est passablement calmé et Shay peut arrêter de trembler. « Des légumes, ça te va à toi ? » A Shay, histoire de lui assurer qu’elle peut rester. Ma mère prend place à table, aux côtés de Rose, lui passant la main dans les cheveux, tendrement. « Tu aurais dû tout nous dire. On aurait pu t’aider. C’est le rôle d’une famille non ? » « Maman, putain… ! » « Les roooo moooots ! » « Oui, pardon, princesse. » Elle est maligne ma fille. 18 mois et elle sait déjà ce qu’elle peut dire ou pas. « C’est pas ce que j’ai voulu dire. Mais je croyais simplement que c’était clair, pour toi comme pour nous. Qu’on faisait partie de la même équipe. » « C’est bon, on a compris. A table. Et je te rappelle que toi, tu avais rencard avec ton mec. » Déposant les plats sur la table avant d’y prendre place, surveillant d’un œil les faits et gestes de Rose, qui elle, est sortie de table pour aller jouer un peu avant de revenir pour le dessert. Je dois avouer que mon éducation laisse parfois à désirer, mais elle est au moins respectueuse et en bonne santé !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Shaelyn Lawson
« hakuna matata »

» messages : 16
» inscrit le : 03/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur




MessageSujet: Re: come-back (shaynix)   Mar 29 Aoû - 10:24

Mon coeur bat à une allure folle, je sens dans le regard de cette femme que je suis devenue presque son ennemie numéro un. Elle qui m’adorait fut un temps, je suis désormais la personne qu’elle semble détester le plus au monde. Je comprends, j’ai blessé sa fille et je le regrette aujourd’hui, mais j’estime que ça reste notre histoire. Pourtant, je ne me sens pas assez forte pour assumer un duel avec elle, et je préfère me lever pour quitter cet endroit qui devient beaucoup trop hostile pour a propre santé mentale. « Non, Shay tu restes là. Maman, tu viens m’aider là-haut ? » Debout les mains sur la table, je reste immobile, paralysée par le frisson qui vient de me parcourir en entendant Phoenix m’appeler par mon surnom. Je n’arrive pas à regarder Siobhan dans les yeux et je les laisse toutes les deux monter, pour discuter de moi, de toute évidence. « Chérie, on monte avec mamie, on arrive, tu fais attention à Shay ? T’es sage hein ? » La petite fille hoche vivement la tête en me regardant et je tente une esquisse de sourire pour ne pas qu’elle remarque à quel point je ne suis pas dans mon assiette. La mère et la fille montent pour discuter et je me retrouve seule avec ma fille. Je me déplace pour prendre place près d’elle et l’aider un peu à manger, sans trop en faire puisqu’elle veut visiblement jouer la grande fille. Si l’atmosphère se trouve être moins pesante, elle le devient à nouveau lorsque Nix et Siobhan descendent et nous rejoignent. « Des légumes, ça te va à toi ? » Me demande Phoenix comme si tout allait bien. Mais j’ai juste envie de me transformer en petite souris et me fondre dans un trou à l’abris de tout. « Oui, très bien. Merci. » Siobhan prend place près de Rose et je ne me sens même plus légitime alors que merde, c’est ma fille. Je capitule et me lève pour reprendre ma place initiale, en face de la petite fille. « Tu aurais dû tout nous dire. On aurait pu t’aider. C’est le rôle d’une famille non ? » Mon coeur s’accélère alors que je regarde Siobhan, les yeux déjà humides. Phoenix essaie de reprendre sa mère et Rose d’en mêle. Un joyeux bordel. Mais qu’est-ce que je fous ici putain ? « C’est pas ce que j’ai voulu dire. Mais je croyais simplement que c’était clair, pour toi comme pour nous. Qu’on faisait partie de la même équipe. » Je serre les dents pour me retenir de pleurer un maximum mais la boule nichée dans ma gorge se fait de plus en plus douloureuse et je peine à déglutir correctement. « C’est bon, on a compris. A table. Et je te rappelle que toi, tu avais rencard avec ton mec. » Je ne sais plus où me mettre, si fut un temps je me sentais à ma place avec elle, aujourd’hui ce n’est plus le cas et je ne peux m’en prendre qu’à moi-même. « Je vais y aller. Vraiment. Je… je peux pas rester. » Ma voix tremble et mes membres en font autant. Je me lève doucement de ma chaise en la soulevant pour ne pas la faire glisser dans un bruit désagréable. « Merci pour l’invitation Phoenix. J’essaie de t’appeler dans la semaine. » Je fais le tour de la table pour déposer un baiser sur la tête de ma fille. « Au revoir Rose. » Un regard furtif sur celle qui fut ma belle-mère et qui à l’époque, m’adorait. « Siobhan. » Un simple signe de tête, retenant un maximum mes larmes, et je me dirige vers la sortie. C’est mieux pour tout le monde je pense.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: come-back (shaynix)   

Revenir en haut Aller en bas
 

come-back (shaynix)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Premium Kit Sigma are back !
» back to mac après dépotage
» *RESOLU* fdt fix fluid sans bouchon -> back to mac ?
» BACK TO SCHOOL CHECK LIST
» Le come-back de Johnny

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPINESS INSIDE :: 
l'administration
 :: 
les souvenirs,
pour ne jamais oublier
 :: 
sujets terminés,
c'est du passé
-