AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You make me lose my mind... [andrea]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Andrea Flores

Andrea Flores
« guns in my head »

» messages : 18
» inscrit le : 09/06/2017
Voir le profil de l'utilisateur




You make me lose my mind... [andrea] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: You make me lose my mind... [andrea]   You make me lose my mind... [andrea] - Page 2 EmptyDim 5 Nov - 10:35

Dos contre moi, mes mains s’amusent à la rendre folle pendant que nos bouches se lient une nouvelle fois, pour mon plus grand plaisir. Sa langue chaude, ses dents qui emprisonnent ma lèvre inférieure, je grogne, accélère les mouvements de mes doigts en elle, je veux la rendre folle. Et sans trop tarder, la jeune femme se contracte et est victime d’une décharge électrique entre mes mains. Le souffle court, j’embrasse à nouveau son cou, ne retirant pour autant pas mes doigts en elle. Mais la jeune femme ne semble pas vouloir en rester là, pour mon plus grand plaisir. « Tu veux jouer à ça… Tu ne gagneras pas Andréa ! » On verra bien qui de nous deux aura le dernier mot. En attendant, je souris contre ses lèvres, mutine. La main de la jeune femme vient rejoindre la mienne et elle immisce ses doigts en elle, ajoutés aux miens, prenant le contrôle de ses propres envies. « Ça... hmm… Ça ne sera jamais facile, jamais! » J’accroche mon regard au sien et la laisse garder le contrôle, jouant parfois en m’arrêtant une seconde pour la faire grogner avant de reprendre nos mouvements. Ses lèvres venant chercher les miennes, elle finit par lâcher les armes, s’abandonnant à ce plaisir qui lui tendait les bras, gémissant entre mes lèvres. Un mince sourire s’insinue entre ces dernières, avant que la lionne en face de moi ne soit prise d’une nouvelle lubie. Sans même que je n’ai eu le temps de prendre une inspiration, je me retrouve allongée sur le dos, la jeune femme me positionnant à sa guise. C’est souriante que je la regarde faire sans rien dire. Je ne sais pas exactement ce qu’elle me prépare mais je n’ai aucune envie de la retenir. L’envie est beaucoup plus forte que mon besoin perpétuel de mener la danse. « A mon tour… » dit-elle en s’approchant de moi, son corps s’insinuant entre mes jambes. J’allais ouvrir la bouche pour lui répondre mais elle ne me laisse pas le temps, une simple inspiration que déjà elle vient me pénétrer de deux de ses doigts. Je serre immédiatement la mâchoire au même titre que mes paupières, le haut de mon buste se relevant légèrement sous la première vague de plaisir de la sentir enfin en moi. Leither ne perd pas de temps, elle s’anime, se mue en une réelle tigresse avide de sensations fortes. Elle inverse les rôle, fait de moi ce que je ne suis pas. Sa bouche se jouant de mes seins, je peine à trouver un rythme pour ma respiration qui devient vite anarchique. Mes doigts glissent dans sa chevelure pendant que je me cambre et que mes gémissements prennent d’avantage d’ampleur. J’ai bien peur de comprendre à quel point la jeune femme ne connaît que trop bien mes envies, mes besoins, mes goûts, que déjà elle descend plus au sud pour s’occuper de ce clitoris qui n’attendait qu’elle. Le gémissement qui suit sa première succion emplit la pièce et je sens déjà ma tête tourner sous la dose de plaisir qu’elle insuffle en moi. Bordel. Elle est en train de me faire perdre l’esprit. Si les premières fois avaient été torrides, il n’en est rien comparé à ce soir. Notre fusion est telle que je suffoque, me perdant dans les abîmes d’un plaisir presque encore inconnu à une telle intensité. Mes doigts dans ses cheveux, je me sens prête à venir et le bout de mes doigts prend appui sur son cuir chevelu pour appuyer d’avantage sa bouche à mon intimité, mon bassin relevé et mon corps tout entier tendu comme un arc. « viens… jouis dans ma bouche! » ses derniers mots ont raison de moi et pourtant adepte de gourmandise en ce qui concerne le sexe, je n’ai plus aucune armes pour résister encore et je lâche la pression, m’abandonnant à ses derniers jeux de langue et de doigts. Je crois n’avoir jamais jouis aussi fortement que ce soir et j’en ai presque la nausée. Mon corps se détend doucement et s’enfonce dans le lit, il me faut quelques secondes pour émerger, je me sens carrément hors de mon corps, c’est une sensation très étrange. Moi qui pensait qu’après un orgasme de cette échelle, toute envie serait évacuée de mon corps. Or je crains qu’avec elle, il n’en soit rien. A peine les yeux ouverts que mon regard accroche le sien, et que je me perds en elle. J’attire son corps au mien pour récupérer ses lèvres, partager notre salive, la sienne qui a encore le goût de mon propre fluide, et voilà que l’envie remonte en flèche. Je crois que je pourrai passer ma vie à coucher avec elle jusqu’à épuisement, plus qu’une envie, un besoin primitif qui nourrit le corps autant que l’âme.
Revenir en haut Aller en bas
 

You make me lose my mind... [andrea]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAPPINESS INSIDE :: 
l'administration
 :: 
les souvenirs,
pour ne jamais oublier
 :: 
sujets terminés,
c'est du passé
-